T.I.M.E Stories

de Manuel Rozoy
T.I.M.E Stories
7.87 
326 avis

Description du jeu :

"Bienvenue à l’agence T.I.M.E !"Vivez des expériences à travers le temps et de multiples réalités.Incarnez des personnages dans ce jeu de decksploration, qui mélange divers aspects du jeu de rôles et... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 45,00 €

Être ou ne pas être...

Que doit-on ici juger, noter, critiquer ?
La mécanique ? l'idée générale ? le matériel ? Le scénario Asylum ? Tout à la fois ? Diable !

Compte-tenu de la spécificité de l'objet, commençons par la mécanique
Si Révolution il y a, c'est au sens littéral du terme.
A proprement parler, TIME stories n'invente rien, sa mécanique est très largement et directement inspirée des LDVELH ou des RPVG et le plaisir qu'on y prendra va varier au gré de la qualité des scénarios (ou de nos affinités personnelles)
En résumé caricatural (et donc un peu injuste), TIME est un "diaporama dont vous êtes le héros". C'est bien. Pas extraordinaire non plus. La "mise en JDP" est habile, relativement économe de moyens, et laisse donc reposer la qualité du moment passé sur les seuls scénarios.
Ce n'est pas un reproche, mais un constat.
A terme, il n'est pas impossible que les parties de TS finissent toujours par se ressembler, du type "je sacrifie un ou deux runs pour visiter tout, ensuite j'optimise mécaniquement toutes les infos que j'ai récoltées"). Sauf si les scenarii à venir prévoient que les runs perdus finissent par pénaliser les joueurs, ce qui serait assez malin. Attendons de voir.

Le matériel ? A l'avenant.
C'est classique, pas pourri mais pas particulièrement rutilant non plus, faussement ergonomique (cf. les slots trop petits - ou les jetons trop grands ? - pour des sauvegardes de toutes façons peu utilisées, en tous cas pour le moment), esthétiquement léché (d'où me vient cette impression d'acheter un iphone ?), pour le prix on achète un plateau joli mais dispensable pour l'essentiel (une piste de temps suffit), une trouzaine de jetons qui nous promet pleins de parties et de systèmes différents mais dont on n'utilise (pour le moment) que la moitié du quart.
C'est cher ? Oui. Non. Faut voir. En fait, ce débat-là ne m'intéresse pas.

Le scénario Asylum ?
J'ai bien aimé. On est sur une thématique assez inhabituelle, le scénario est malin, les illustrations sont soignées (pas ma came, mais peu importe) il y a certaines "trouvailles" tout à fait ludiques (no spoil...). Une excellente entrée en matière. J'ai lu que certains reprochent une certaine vacuité à la conclusion, à mon sens c'est un faux procès.
TIME stories nous propose de vivre une aventure, pas tellement (contrairement à SHDC par exemple) de raconter une histoire et de construire un raisonnement qui se doit d'être cohérent et dont on doit tout maîtriser de bout en bout. Avec Asylum, ce contrat est parfaitement rempli.

Tant qu'à faire, je rajoute dans cet "avis" un dernier couplet concernant la rejouabilité.
Elle est à la fois intrinsèque (la notion de "run" est prévue pour, et je n'imagine qu'un scénario soit achevable en une seule fois, il faudrait une chance et/ou une intuition monstrueuses)
et "évidemment" nulle : une fois le scénario bouclé, vous n'y reviendrez jamais. Lors de nos 2 premières en tous cas, il a fallu 2 bonnes soirées (3-4h) pour terminer, avec des durées de run extrêmement variables.
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default