Bon karma

8,0
Chakra est un jeu familial (dès 7 ans) basé sur un système de récolte de gemmes et de placement de celles-ci sur une échelle.
Les règles sont simples (expliquées en 5 minutes) et l'absence de texte ainsi que la durée assez courte des parties (20 à 30 minutes) sont de réels plus pour jouer avec de jeunes enfants.
Le matériel est très soigné et l'iconographie très claire.
Je ne suis pas très fan des tons pastel des plateaux.
Le thème m'est plutôt abscons (on doit essayer "d'harmoniser nos chakra").
Pour se faire on a 5 jetons à dépenser pour soit, après avoir récupérer sous condition 1 à 3 gemmes, les placer sur un étage précis (ce n'est possible que s'il n'y a pas déjà de jeton devant cet étage), soit réaliser une action disponible pour déplacer des gemmes sur l'échelle.
On pourra aussi passer son tour pour réinitialiser son jeu (récupération des jetons et possibilité de regarder la valeur d'un des étages de l'échelle).
Il y a 9 étages sur l'échelle.
L'étage le plus haut ne compte pas (espace gratuit d'arrivée de gemmes), l'étage le plus bas n'a pas d'accès direct, pas de valeur allouée, n'est pas limité à 3 emplacements et ne peut accueillir que des jetons noirs. Les 7 étages intermédiaires ont chacun une couleur différente (donc 7 couleurs de gemmes correspondantes) et sont limités à 3 emplacements.
La fin de partie s'enclenche quand un joueur arrive à remplir 5 étages.
Chaque étage a une valeur secrète allant de 1 à 4 points (que l'on gagnera si on arrive à placer 3 gemmes de la couleur de l'étage sur les 3 emplacements de celui-ci).
Chaque pion noir arrivant en bas vaut 1 point.
Un bonus est accordé au joueur ayant rempli les étages les plus bas.
Le jeu est assez calculatoire.
Chakra est un jeu zen : l'interaction entre les joueurs est modérée cependant il est important de toujours avoir un œil sur l'avancement des adversaires. Le peu de blocage consiste à chiper les gemmes convoitées par le joueur suivant.
Bien que le thème me parle peu, que les coloris ne m’enthousiasment pas plus que ça, chakra a tout de même su me séduire par son mécanisme subtil et son côté très familial.

Commentaires

Default