New York Kings

de Arnaud Ladagnous
New York Kings
8.17 
33 avis

Description du jeu :

Chaque joueur joue le rôle d'un affranchi qui va participer à la nuit la plus marquante de l'histoire de la mafia. La place de King of New York est vacante. Plutôt que de dégénérer en règlements de co... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 45,00 €
Ce que l'on n'aime pas
Aucun pour ou contre
Catégories
Jeux de plateau

New York by night ...

Si je devais décrire New York Kings en quelques mots, je le qualifierai comme une sorte de croisement étrange entre le très connu jeu vidéo GTA (si si...), le moins populaire mais pas moins remarquable jeu de société "Le Gang des Tractions-Avant", le "Poker" et "Scotland Yard" ... Ok c'est beaucoup pour un seul jeu et je vais peut-être un peu loin dans ma description mais je vais la développer pour vous expliquer ce point de vue :

Pourquoi NYK me fait-il penser à GTA ? Tout simplement à cause de ce qui fait le coeur de sa mécanique, à savoir accepter ou non des missions qui arrivent sur votre smartphone et vous balader d'un bout à l'autre de la ville pour les accomplir. Alors, bien sûr, tout cela se passe beaucoup plus simplement que dans le jeu vidéo susmentionné puisqu'il s'agit tout bêtement d'aller dans un lieu précis pour accepter la mission et de se rendre à un autre endroit pour la finaliser et empocher plus ou moins d'argent. Les seuls autres paramètres à prendre en considération étant le nombre de gangsters nécessaires pour en venir à bout et le degré de dangerosité de la mission (susceptible de générer une interpellation si jamais on croise la police sur le parcours...).

Réaliser les missions s'avère donc enfantin... en théorie... Car les familles adverses ne se feront pas prier pour vous mettre des bâtons dans les roues en vous envoyant les flics, en vous attaquant de front pour vous piquer vos thunes et liquider vos hommes de main ou encore, en jouant une de leurs précieuses cartes "ressources", comprenez par là que vous allez manger du coup fourré sournois et fourbe comme jamais !... Personnellement, lors de ma première partie, je n'ai tout simplement même pas pu finir une seule de mes missions malgré un effectif conséquent dans mon gang et une vigilance de tous les instants !...

NYK c'est aussi, en théorie, de la diplomatie, je dis "en théorie" car cet aspect du jeu, comme dans tous les autres titres proposant un côté communication, dépend fortement du degré d'implication des joueurs... Si les gens n'aiment pas communiquer et négocier, ça va évidement être dur d'aborder cette dimension... En ce sens, NYK se rapproche donc du "Gang des Tractions-Avant", véritable pépite ludique du fond des âges qui fait la part belle aux négociations et pactes en tous genre que l'on se fait un plaisir de briser au gré du business... Dans NYK, on nous incite donc à tout échanger, vendre et promettre, ce qui peut donner lieu à de belles situations d'arnaques, de trahisons et vendettas dans la plus pure tradition du cinéma de genre mafia i tutti quanti !!!

Comme dans LGdTA, il va falloir recruter des porte-flingues pour mener à bien les missions et défourailler chez les copains. Par contre, ici les armes ne sont pas prises en compte, on ne peut donc pas squizzer le marché des mitraillettes, en vendre au plus offrant ou influer sur le déroulement d'un conflit entre deux familles rivales... Dommage !

Le Poker, quant-à-lui, fait irruption dans ce titre par la plus incongrue des voies : le système de résolution des actions "recrutement" et "fusillade". Au lieu de bêtement ajouter des scores de dés et des effectifs ou des puissances, ici on essaye de faire des combinaisons de poker entre les jets de dés et les valeurs des différents gangsters de l'équipe. C'est au moins original à défaut d'être révolutionnaire.

Il y'a, en plus de tout ça, une phase d'enchères non négligeable en début de manche qui détermine le premier joueur. Ce dernier sera aussi celui qui corrompra, et donc, déplacera les patrouilles de police...

Enfin, le matériel est très noir et très classe, favorisant l'ambiance "NY by night"; le plateau n'est pas sans rappeler les meilleurs "cityboard" du genre, comme "Scotland Yard" par exemple... L'humour est omniprésent sur les cartes missions ce qui est très louable ! A noter également que le plateau dispose d'une face verso servant de tapis de jeu pour le Poker traditionnel. C'est anecdotique mais pourquoi pas !

En conclusion, NYK est un jeu bien sympathique et assez original pour les fans du "Gangs des Tractions-Avant" demandeurs d'un design un peu plus actuel et d'un jeu plus court car mieux cadré dans le temps. Il ravira aussi les fans des films de mafia qui recherchent un titre efficace dans cet univers. Si j'avais une chose à reprocher à NYK c'est que l'on aurait pu être en droit d'espérer un peu plus de liberté d'action dans un jeu de ce genre (du style gestion des armes, prise de commerces ou autre... De ce côté là, il est clair que l'ancêtre "Gang des Tractions" dépasse largement le jeune ! Mais c'est vrai que l'histoire se passe en une seule et unique nuit, ce qui sous-entend des actions courtes et simples...).

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default