Neuroshima Hex est lent

8,0

Le Jeu
Genre
Jeu de placement

ça ressemble à
Pfiou... Y'a un petit côté Échecs, mais très vague, voire un petit côté Go. On place ses tuiles en fonction de leur effet, de la place disponible et des possibles coups à venir. Et un choix donné influe sur les choix ultérieurs.

Mouais, c'est pas clair mais bon...

Le Ressenti
Les clés du frisson - pourquoi y jouer ?
- C'est très tactique à coup de "si je pose là, je couvre là et j'attaque là, mais si je pose ici..."
- Chaque armée au style propre permet de renouveler les parties.

Ce qui m'a fait tripper
- Trop bon d'analyser la situation et de tirer parti de sa pioche et de prendre des risques en pariant sur les prochaines pioches.*
- ça peut se retourner très vite et un joueur en tête peut se faire ramoner par un adversaire qui a patiemment mis en place sa stratégie (ou qui a eu beaucoup de chance...)

* : il faut jouer avec les aides de jeu disponibles jesaisplustropoù qui listent pour chaque armée toutes les tuiles dispo sur un petit A4

Ce qui m'a pas trop bien beaucoup plus
- Certaines séquences de pioche défavorables peuvent plier une partie...

Charles-Antoine - l'éternel débutant
Euh... Dur pour lui. Les symboles, le non-déplacement contre-intuitif, les ordres d'action, les combats au contact et les tirs, etc. ça fait beaucoup pour Charles-Antoine. Il n'a pas forcément détesté mais il faudra beaucoup de pédagogie pour transformer l'essai sur ce jeu.

Captain Migou - le hardcore gamer
Purée, là, ça métagame à mort ! Il y a un côté "jeu de gestion à cubes" (rapport à l'anticipation et la prise de risque) appliqué à de la violence brute. Pour une fois que ça défoule de jouer à réfléchir...

Commentaires

Default