Ce jeu est sorti le 29 janv. 2001, et a été ajouté en base le 29 janv. 2001 par Docteur Mops

édition 1995
Par Richard Lambert, Andrew Rilstone et James Wallis
Illustré par Florence Magnin et Sophie Mounier
Édité par Halloween Concept et Atlas Games
Distribué par Asmodée

Standalone 2 extensions 5 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
Version disponible
17,95€ 19,90€
 Rajouter au panier cette version alternative
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Ne me racontez pas d’histoires !

Il Etait Une Fois est un « jeu » carrément à part dans la production habituelle. Il ne s’agit pas vraiment d’un jeu mais d’un support pour raconter de belles histoires et des contes de fées.
Ceux qui aiment raconter des histoires seront enthousiasmés, les autres risquent de passer un mauvais moment ou de trouver le temps long. C’est certain, Il Etait Une Fois ne convient pas à tout le monde. Les rôlistes seront à l’aise et en terrain connu car on évolue dans un cadre d’heroic-fantasy très classique pour ne pas dire « bateau ».

Les règles sont sujettes à discussion. Les règles disent qu’il faut estimer la cohérence du récit de l’adversaire. Cela reste très subjectif et les avis des uns et des autres peuvent entraîner des litiges qui ralentissent le rythme et casse la dynamique du jeu. Les appréciations des joueurs peuvent être ainsi contradictoires ou pire encore être de mauvaise foi. Tout dépend donc des partenaires de jeu et de leur degré de motivation.
Il faut être particulièrement éloquent et ne pas être à cours d’imagination pour espérer se débarrasser de toutes ses cartes et l’exercice peut se révéler particulièrement pénible pour certains. Dans ce jeu, l’important n’est pas de gagner mais de réussir à raconter une histoire qui tiennent la route…

Le concept est original et attirant sur le papier. Les illustrations des cartes sont réussies et donnent envie de se lancer immédiatement dans le vif du sujet. Malheureusement le jeu ne tourne pas forcément avec tous les publics. Il faut aimer parler, imaginer, palabrer pour avoir une chance de faire bonne figure. Je me suis particulièrement ennuyé pendant la seule partie qui restera certainement la dernière.

Un jeu hors norme mais à essayer impérativement avant d’acheter !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default