Ce jeu est sorti le 19 déc. 2001, et a été ajouté en base le 5 déc. 2001 par Monsieur Phal

édition 2001
Par Klaus Teuber
Illustré par Andreas Steiner
Édité par Kosmos

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Navigation à vue !

Il y a déjà quelques années, j'avais découvert Die Neuen Entedecker à l'occasion d'une seule partie à 2 jouée dans de mauvaises conditions. J'avais gardé jusqu'à là de ce jeu un souvenir mitigé.
J'ai pu dernièrement rejouer à ce jeu à plusieurs occasions et notamment à 3 joueurs.
J'ai redécouvert un jeu beaucoup plus plaisant que mes aprioris me le laissaient penser.

Die Neuen Entedecker est un jeu d'exploration et de majorité qui pourrait se comparer un peu à Carcassonne.
La découverte du paysage se fait progressivement en fonction des tuiles que posent les joueurs. Cet aspect reste toujours très agréable et le résultat final sur le plateau est visuellement du plus bel effet.
La possibilité d'acheter des tuiles faces visibles pour maîtriser son destin constitue la grosse différence. Certes celles-ci sont plus chères à acquérir mais le choix d'une tuile précise peut se révéler à certains moments décisif pour fermer une île et glaner de précieux points de victoire. Le jeu permet de faire des choix très variés selon la tactique que l'on veut mettre en œuvre. On peut économiser de l'or et s'en remettre au hasard en piochant des tuiles événements ou face cachée. On peut encore développer son territoire dans son coin ou au contraire tenter de prendre une majorité sur une île déjà découverte par d'autres adversaires. De l'interaction et quelques grincements de dents viennent donc nous réjouir en cours de partie.

On pourrait juste reprocher au jeu une relative longueur des parties qui peuvent lasser à la longue par leur manque de dynamisme. Certaines critiques laissent aussi à penser que les points apportés par les huttes sont trop déterminant et introduisent trop d'aléatoire. Certes, on pose quelquefois des explorateurs sans connaître la valeur de la hutte. Pourtant on se trouve en présence d'un mécanisme très classique de majorité même si un peu de bluff a été rajouté. Il est aussi toujours possible de placer un scout au bon endroit sur la piste (case avec un œil) pour voir la valeur de la tuile dissimulée sous la hutte. Il est avantageux de placer en premier le pion « fruit et légumes » sous la hutte afin d'en connaître la valeur et le joueur qui a le privilège d' effectuer cette action n'est pas choisi au hasard... En prenant en compte ce point de règle essentiel, on comprend vite qu'il n'est pas rentable de courir après plusieurs lièvres en même temps. Le fait de miser sur les emplacements les plus lucratifs en fin de partie, au moment opportun, s'avère souvent décisif.

Die Neuen Entedecker est un jeu attachant par le côté découverte progressive du plateau de jeu qui colle bien au thème des explorateurs. Il ne plaira pas forcément à ceux qui veulent tout contrôler ou au contraire à ceux qui recherchent un jeu léger et rapide à jouer. Un intermédiaire entre les jeux poids lourds et les jeux légers qui occupe peut-être une place délicate pour convaincre tout le monde.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default