NaJaKawa

8,0

Les jeux de dés un moment décriés sont revenus sur le devant de la scène et c’est tant mieux car la différence entre un jet de dés et la pioche d’une carte offre de grandes similitudes pour peu que l’on y réfléchisse quelques instants.
Ce qui me fait dire que la notion de hasard souvent incriminée dans ces critiques rapides n’est pas le coupable idéal de cette désaffection temporaire que j’attribuerais davantage à l’abstraction du dé par opposition à la carte thématisable.
Lucides, les édéditeurs de cette première vague de regain ont joué la carte de la Thématisation sans réussir malheureusement à être très convaincants.

Oyez les Vers et les Sushis merveilleusement romancés de San-Knizia, la Pérudomania à la sauxe Tex-Mex ou les Alambications inextriquées de Volle Wolle.

Oyez l’exploitation dés licences d’Alhambra, Risk, Catane…

Oyez Dice Town qui réussit à entrainer le joueur dans son univers mais s’inscrit dans un mécanisme de jeu de complexité plus grande qui l’apparente davantage à Yspahan.

Oyez les tous Mais Oyez le vénéneux Naja à lunettes bien plus encor...

Car NaJa oscille et siffle délicieusement au dessus-de nos têtes et de nos sens acérés.

Le jeu réussit brillamment son thème. C’est son point fort et c’est notable pour un simple jeu de combinaisons déesques. Ici, les Najas s’élèvent silencieusement de leur panier d’osier à mesure que les dés exécutent leurs mélodies enchantées. Le meilleur flûtiste aura la possibilité d’acquérir une créativité musicale accrue ou même le pouvoir de survivre à la morsure de Naja qu’il ne manquera pas d’encourir dans le cas où sa composition serait supplantée.

Aussi et quand bien même le maniement de votre flûte comporterait trop de difficultés pour vous tant elle vous fait l’effet d’un simple pipeau face à une composition virtuose, vous auriez alors le loisir de tenter l’incantation musicale ultime : le NajaKawak Qui Tue qui renverra ce cher flûtiste indésirable à ses études musicales. Mais réussir un tel enchaînement susceptible d’endeuiller la partie n’est pas facile et nécessite le plus souvent un minimum d’anticipation si vous ne voulez pas avoir le notable plaisir de vous faire cracher à la gueule.

Naja est un petit jeu de dés court, simple, prenant qui charme une majorité de gens autour de la table grâce à son thème original et parfaitement rendu.

Dépêchez-vous de l’acheter avant qu’il ne soit édité ! 

Commentaires

Default