N égale pas ses modèles

sur ethnos
6,4
Une carte avec des provinces à conquérir, un marché avec des cartes peuples colorés. Il y a 12 factions. Nous en jouerons 6 à chaque parties. Un côté Risk dirons nous (Sun tzu si on est joueurs) et un principe de pioche / pose qui rappelle pas mal les Aventuriers du Rail

Le déroulement du jeu est simple, il s'agit d'un jeu de majorité en 3manches. Les territoires rapportent et, selon les factions, des façon de scorer annexes sont en place.
A votre tour vous prenez une carte : marché ou pioche ou vous posez. Quand vous posez , les cartes non utilisées sont placées sur le marché. C'est de plus en plus dur puisque pour poser un pion il faut une carte (même couleur ou même perso) , 2 pions = 2 cartes etc...

Les cartes ont des pouvoirs qui vont du bonus de points basique à l'ajout de pion sur le plateau.
Les factions sont la partie la plus travaillé du jeu, selon leu façon de marquer, nous aurons droit à des plateaux alternatifs ou des jetons, ce qui offre une plus grande variété de jeu. Une fois les compétences de chacune enregistrées dans votre petite tête, il faudra adapter votre jeu au faction.
Le résultat est mitigé. sur 4 parties , 2 ont été franchement calamiteuses: marché vide en permanence, pioche à chaque tour en espérant avoir les bonnes cartes. Les 2 autres parties étaient plus équilibrées, mais quoiqu'il en soit, le hasard est trop présent dans le tirage de la pioche.
On dirait que l'alchimie se fait en fonction des factions mélangées. Si le jeu fonctionne, il patine néanmoins par moment et ralenti le plaisir qu'on peut avoir. Pas mauvais mais après quatre parties, je n'arrive toujours pas à adhérer. On va s'arrêter là.

Par l auteur de Libertalia
en anglais

Commentaires

Default