Mythic battles : Panthéon

de Benoît Vogt
Mythic battles : Panthéon
9.93 
6 avis

Description du jeu :

Incarnez un Dieu de la mythologie grecque, recrutez vos guerriers parmi les héros et les monstres les plus célèbres de l’histoire et menez vos troupes au combat !En absorbant des Omphalos, gemmes d’én... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Mythic Battle : un jeu impressionnant

- [Avis édité avec le lancement de la campagne KS & les ajustements de matériels] -

J'ai découvert Mythic Battles : Panthéon, à travers ses illustrations. Premières impressions, premiers frissons. Graphiquement, artistiquement, on a déjà du lourd. C'est sombre, c'est épique, c'est inspiré.

C'est documenté aussi. On retrouve cette finesse dans la richesse des personnages du jeu et leurs pouvoirs.

La claque, ce sont les figurines. Ce que les illustrations avaient montré, on l'a sur socle. Tout est bon. D'ailleurs, le jeu se fait concurrence à lui même. Quand vous avez une figurine, comme celle d'Ares, exceptionnelle, avec cette cape qui rappelle les drapés de marbre somptueux des statues grecques, forcément à côté, même une figurine bien faite parait fade.

Le matériel ne cède rien. Les fiches de personnages avec des réglettes ajustables permettent de situer d'un coup d’œil les caractéristiques des figurines. Elles reprennent avec bonheur les capacités des figurines et s'avèrent au final plus simples (car plus complètes) d'utilisation pour des joueurs débutants, que les anciennes roues cartonnées.

Honnêtement, j'avais un doute sur la qualité du gameplay. Un jeu de baston, sur un plateau avec relativement peu de cases, ça partait pas d'une originalité folle. Bah, j'ai bien fait de me taire.

Un pool de cartes accompagne chaque figurine, aux joueurs de monter leur groupes de combat, et de les jouer en fonction du tirage des cartes pendant la partie.
C'est ce système de carte qui est le moteur de l'action. ça bluffe, ça combote, ça évalue les chances de tirages.. de soi..et de l'adversaire. Je suis un joueur de Magic, je n'aurai pas cru une seule seconde retrouver des sensations de ce jeu de carte .. sur un jeu de figurines. Pourtant, c'est le cas et la référence n'est pas mince.

Il y a derrière cela une finesse supplémentaire : avoir suffisamment de cartes "art de la guerre" (sortes de couteaux-suisses de la main) est déterminant et justifie de panacher correctement son choix de personnages.

Il faut dire un mot du système de dès. Le mécanisme original d'utilisation des dés (vous pouvez cumuler des dés "ratés" pour améliorer un résultat), est un autre tour de force des auteurs du jeu. Ce système banni pratiquement les situations frustrantes ou il manque un rien pour réussir à tuer une figurine. Tout les dès peuvent servir, même les ratés.
Cela implique que les joueurs ont une bonne maîtrise de la part de hasard, et qu'on peut assurer un résultat - un tien vaut mieux que deux tu auras - Bien vu !

Bien vu, car les petites troupes peuvent toujours être dangereuses contre des dieux ou des créatures dont la valeur de défense (9 !) parait inaccessible.

La dimension avec les figurines n'est pas du tout une simple mise en scène d'un jeu de carte.. le terrain compte, il modifie le jeu, il entre dans la gestion micro-tactique du combat. La taille du plateau peut paraître modeste, mais il est parfait pour lancer l'action rapidement.

Cette articulation entre les deux aspects du jeu (cartes - figurines) fonctionne à merveille.

Ce qui nous amène à la partie en tant que telle. Un défaut d'équilibrage peut tout ruiner. ça ne sera pas le cas ici. Les parties que j'ai faites ont été logiques, la dernière fut tendue à son maximum avec des momentums qui oscillaient entre les deux camps. Le hasard n'a rien gâché, nous avons sentis (4 joueurs) la même qualité intrinsèque du jeu : c'est ce que vous faites dans la partie qui compte.

L'immersion ne pouvait que fonctionner. Zeus, Ares, Hades, Athena... On les imagine sans mal traverser les rangs de mortels et s'affronter dans des duels titanesques. C'est que le jeu offre comme expérience.
Titanesque ? Oui, on peut le dire.. depuis que l'on sait que les dieux sont petits comparés aux titans.

Mythic Games ne semble pas s'être imposé de limite, oui la figurine de Atlas est presque déraisonnable de part sa taille, mais il se trouve que c'est très exactement ce qu'on attend. Un jeu qui laisse une impression unique.

Quand on sait qu'il existe, en plus de l'affrontement 1 contre 1, ou 2 contre 2, des modes de jeu scénarisés, on se dit que la rejouabilité promet d'être exceptionnelle (non testé).

Mythic Battles : Panthéon se révèle comme un jeu sans faille, peaufiné, huilé, intelligent et profond. Ce jeu ne fait aucune concession. Et c'est sans doute ce qui est le plus impressionnant, quelque soit le compartiment du jeu que vous prenez, il est bon.

Son évolution parait déjà tracée, les panthéons candidats sont là : on peut évoquer sans prendre de risques les dieux de l'Egypte ancienne, ou les divinités scandinaves.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default