Mystère à l'abbaye
Ce jeu est sorti le 26 avr. 2003, et a été ajouté en base le 22 janv. 2003 par Monsieur Phal

édition 2003
Par Bruno Faidutti et Serge Laget
Illustré par Emmanuel Roudier et Julien Delval
Édité par Days of Wonder
Distribué par Asmodée

Standalone 1 extension 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Mystère sur ma feuille d'enquêteur

Une partie à cinq joueurs

Ce que j’aime :
* Thème : Un assassinat dans une abbaye, lieu véhiculant souvent mystère et omerta, pose les bases d’une bonne ambiance pour cette enquête. Le matériel aide à s’immerger dans le thème que je trouve donc bien rendu. Une excellente idée de thème (inspiré du Nom de la Rose ?)
* Jeu d’enquête : Les jeux d’enquêtes sont rares. Fan de Cluedo et de Super Cluedo lors de mon enfance et adolescence, je ne pouvais qu’être attiré par cette mécanique de jeu. L’enquête est bien présente,il faut bien prendre ses notes. Les déductions sont peu évidentes mais il ne doit en rester qu’un à la fin !
* Ambiance : On s’est surtout marré lors des questions farfelus que les joueurs pouvaient sortir. Sinon on a trouvé ça long.

Ce que j’aime moins :
* Longueur de la partie : Tout dépend de l’efficacité des joueurs à poser les questions, comme Cluedo. Si les joueurs décident de bloquer le jeu, ils le peuvent (en ne répondant pas aux questions). Par ailleurs, le fait qu’on puisse poser des questions totalement ouvertes n’aident pas non plus à être des plus efficaces. Les joueurs sont souvent un peu déboussolés et ne cadrent pas bien les questions. Ils y reviennent donc perdant ainsi un tour de jeu. Le jeu est en difficile et peut décourager des enquêteurs. En outre, il suffit en plus que dans les cartes évènements, il y ait quelques cartes retourner à l’église (à la case départ) et il faut refaire tout le chemin pour arriver à la pièce où veut aller.
* Chance : Le vainqueur (en l’occurrence, moi) en avait un peu marre de la partie est j’ai tenté ma chance entre trois suspects qui me restaient sur les bras depuis plusieurs tours et j’ai gagné. D’autres joueurs qui avaient trouvé par déductions le coupable étaient un peu dégoûtés.
* Déplacement : Se déplacer d’une ou deux cases paraît au final loooong pour atteindre la pièce où on veut aller… Jouer trois ou quatre déplacements (et attendre que les autres en fassent autant) pour arriver à bon port, j’ai donné.

Jeu d’enquête doté d’un bon matériel et d’un bon thème, mais qui je trouve est desservi par une mécanique de jeu qui fait trainer le jeu trop en longueur. Je n’ai pas passé un mauvais moment, mais l’entrain du début de partie s’est vite mué en une envie de finir au plus vite. Il manque de la fluidité (moins de chaos ? Même si je sais que l’autre l’affectionne) pour que j’y revienne.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default