Astoria
2 à 6 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
25 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Mort au Roi ! euh pardon, vive le roi...

8,0

Matériel :
Très jolie boîte, fioles en verre, gemmes de couleur en plastique, par contre les dessins sans être horrible sont un peu en retrait. Le plateau quant à lui est assez ridicule car en papier tout bête (mais deux plateaux tissu sont en vente sur le site de l'éditeur, malheureusement je crois que leur grande taille empêche le rangement dans la boîte).

Version labo :
2 parties à mon actif, à 2 et à 4.
Trop abstrait pour moi, j'ai du mal à voir les tactiques possibles. Malgré tout cette règle est bien plus profonde que ce qu'elle laisse paraître notamment avec ses pseudo situations de blocage qui en fait ne le sont pas. Je suis pas fan mais ce n'est pas mauvais, surtout par le fait de jouer en équipe (attention aux engueulades !!). D'ailleurs sur ce dernier point, le jeu a sans doute été conçu dans cette optique. Il est nécessaire d'accorder son jeu à celui de ses coéquipiers, et ce n'est sans doute pas évident.

Version épique :
Une petite dizaine de parties généralement à 6 joueurs.
Là, la régle est plus conséquente. Elle n'est pas forcément très claire (à chaque partie on y revient à cause d'un doute ou d'un oubli) mais au final pas trop complexe. Elle permet surtout beaucoup de choix rendant les tactiques suffisamment nombreuses et variées pour rendre chaque partie intéressante. Mais comme on a droit à peu d'action à chaque tour, ces derniers s'enchaînent assez vites. Le système de rôles cachés est excellent. Même un joueur suspect ne pourra forcément être exilé puisque qu'il n'est jamais évident de deviner sa faction. Et face aux multiples dangers il n'est pas simple de sauver le Roi de sa terrible maladie.
Un défaut tout de même, l'équilibrage ne me semble pas du tout parfait entre chaque objectif et le tirage des cartes artefacts (même si ceci est atténué par la présence de la couleur du pouvoir au dos) peut grandement influencé l'issue de la partie (des "gentils" sans glyphes bleues permettant le soin du Roi seront plutôt dans une impasse).
Reste le système de point qui permet de gagner sans forcément accomplir son objectif principal.

Pour conclure, Astoria est un bon jeu, mais il y manque quelque chose pour vraiment sortir du lot.

Bravo tout de même à Rôle et Stratégie pour leur 1er jeu. J'attend avec impatience leurs futures éditions notamment "L'invasion Alien" qui me fait déjà saliver.

Commentaires

Default