Thunderstone
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

♫♫♫ "Mon deck-building à moi c'est toiiiii" darlidadada ♫♫♫

8,0

Les duels fratricides, le monde en est pavé ma bonne dame : le yin ou le yang, David ou Goliath, Thé ou café, Pepsi ou Coca, Ronaldo ou Messi, Sartre ou Camus, Ricard ou Pastis, Blanc bonnet ou bonnet blanc, eurogamer ou ameritrasher bref... Le deck-building connaît également son dilemme : l'ainé Dominion (Caïn) ou le benjamin Thunderstone (Abel) ?

Comme dans la Bible, Abel a été tué par Caïn. En effet, Dominion s'est largement imposé en France et en Europe comme "the" jeu de deck-building. Que de choses j'ai entendu quand j'ai acheté Thunderstone "le Dominion du pauvre", la "pâle copie".... Faut-il toutefois totalement l'enterrer et mettre un voile pudique sur la chose... il n'en est rien !!!

Résumé du jeu :

Chaque joueur incarne une compagnie de héros, qui va aller poutrer du monstre dans un donjon un peu à l'écart du village. A son tour, le joueur va soit au village faire des recrues, soit aller au donjon et tenter de trucider un monstre avec sa compagnie de héros, équipés d'armes et/ou de sorts ou enfin passer et se débarrasser d'une carte (cette action n'est pas qu'optionnelle et peut s'avérer très utile). Lorsqu'on tue un monstre, on récupère le monstre qui va dans notre deck, il nous rapporte des XP et parfois des effets funestes (maladie, sacrifice d'un guerrier ayant participé au combat). La partie continue jusqu'à qu'un joueur gagne la Thunderstone (30 à 40 monstres à battre). La partie prend fin et les joueurs gagnent des points selon les monstres tués et certains héros.

Les raisons qui me font basculer vers Thunderstone :

Il faut tout de suite clarifier la situation : je trouve que Dominion est un jeu solide et assez bon mais Thunderstone possède des points forts qui m'ont particulièrement enchanté :

  • la grande diversité des cartes dans le jeu de base. Le boîte de base de Thunderstone contient une multitude de combinaisons de jeux puisqu'il y' a une grande variété de cartes villages (sorts + objets magiques), de recrues (avec leurs spécificités) et de monstres (on choisit seulement 4 classes de monstres parmi une dizaine disponibles). En début de partie, on doit vraiment s'adapter à la configuration de départ (un peu plus qu'à Dominion selon moi). En plus d'un jeu à visée récréative, la mise en place est très créative
  • les modes de jeux différents : le jeu propose un mode coopératif et un mode solo, qui ne révolutionnent pas le genre mais qui tiennent la route
  • la diversité des monstres qui amène beaucoup de choix. Chaque monstre vaincu va venir "pourrir" son deck de départ à la manière d'une carte Province dans. Cependant, on peut vraiment orienter son jeu en fonction des XP que nous fournissent les monstres, des PV et des effets de certaines cartes (certains monstres peuvent nous aider pendant nos futurs combats). On s'affranchit des perpétuelles et (sempiternelles !!) cartes provinces +6 et +3 de Dominion
  • une bonne dynamique de jeu avec l'absence des tours à rallonge que l'on peut voir à Dominion (village village village village... puis ben je prends une province à +3 seulement). De plus, voir la façon dont ses adversaires tue un monstre est assez "didactique". Les combinaisons de cartes sont nombreuses et très subtiles. Equilibrer son deck n'est pas chose aisée (entre armes, sorts, recrues... nos choix balancent...)
  • la THEMATIQUE, enfin de la THEMATIQUE : tout dans Thunderstone est thématique. On s'y croit : recruter notre petite équipée, la faire progresser avec les XP que l'on a gagnés et rencontrer des difficultés particulières selon le type de monstre combattu (immunité à la magie, immunité aux armes tranchantes...). Les différentes recrues, armes, sorts et monstres ont des effets qui collent vraiment au thème. L'ambiance graphique (un peu terne pour certains) contribue à une ambiance médiévale fantastique angoissante réussie. Immersion, tout est immersion dans ce jeu, ça fait énormément de bien...

Effectivement, certaines critiques sont tout à fait justifiées :

  • Les règles sont assez lourdes à apprendre, la prise en main est plus difficile que pour Dominion. On peut avoir l'impression parfois qu'il y'a des bugs dans certaines résolutions de conflits. Après, pour ma part, il n'en est rien si on se laisse guider par la thématique du jeu et la seule logique de comment on résoudrait un combat de manière la plus simple possible comme si on y assistait dans la "vraie vie" !!
  • La durée de partie peut également s'avérer un peu longue, Thunderstone est légèrement plus exigeant que Dominion. Comptez 1h30 pour une première partie mais 60 voire 50 minutes quand tous les joueurs maîtrisent les règles.
  • Une boîte de rangement assez peu pratique, qui entraîne une certaine lourdeur lors de la mise en place du jeu
  • Pas de réelles "grosses innovations" dans le mécanisme du deck-building par rapport à son aîné (OK mais d'autres ont pris le relais, AFOW, Mythotopia, Arctic Scavengers...). En même temps, (j'ai peur d'une levée de boucliers), il faut briser la légende ludique urbaine : Dominion n'a pas inventé la mécanique du deck-building (Starcraft est passé par là 1 an avant...) (comme le Loup garou de Thiercelieux n'est pas le premier jeu de loup-garou et 7 Wonders n'a pas crée le draft... ah bon vous ne le saviez pas ???).

Conclusion :

Thunderstone est définitivement mon grand papa des jeux de deck-building par rapport à Dominion, bien que sur le papier, la version "plus européenne" devait plus me satisfaire. Suis-je contaminer par l'ameritrashing ? Je ne pense pas, juste conscient de la froideur et parfois de la fadeur de certains jeux (de type) européens avec une thématique trop plaquée pour être digeste.

Au niveau thématique et stratégique, il a été sans doute sublimé par d'autres titres (AFOW, Mythotopia, Legendary [que je n'ai malheureusement pas encore testé]) mais il reste un jeu solide et très plaisant.

--------------------------------------------------------------------------

"Sound of the swords - Beatin' in my heart - The thunder of spells -Tore me apart -You've been - thunderstone - thunderstooone ♫♫♫ yeah ih yeah ih yeah thunderstone" dadadadada ♫♫♫

- Chant de Thorwyn, nain guerrier, revenant du donjon et heureux détenteur de la Thunderstone

 Les moins

Commentaires

Default