Ce jeu est sorti le 13 janv. 2005, et a été ajouté en base le 6 sept. 2004 par Guyomar

édition 2004
Par Kevin Wilson
Illustré par Scott Nicely et id Software
Édité par Fantasy Flight Games et Ubik
Distribué par Millennium

Standalone 2 extensions

Moins bon que la référence, mais encore très intéressant

Mon premier contact avec le monde des simulateurs de donjons (au sens large) fut fait grâce à « Space Hulk ». Cette grande relique aujourd'hui introuvable ou à des prix stratosphériques avait marqué mon esprit mais pas assez profondément pour faire de moi un intégriste aveugle défenseur du bon vieux jeu d'autrefois. En bref, je me suis dis que je devais être bien placé pour comparer « Space Hulk » et « Doom »...

Si j'ai mis une note de 5/5 à « Space Hulk », j'ai simplement mis 4/5 à « Doom » car je reste persuadé que ce dernier reste en retrait au niveau de l'ambiance et de la stratégie de jeu.

En effet, le principe des frags de « Doom » laisse une impression assez bizarre. On meurt puis on apparaît bien vivant un peu plus loin. Je n'ai pas eu cette peur de mourir qui m'avait saisie en lutant contre les GeneSteelers.

Il faut aussi relever que la stratégie était plus alléchante à « Space Hulk ». Gérer une équipe permettait d'appliquer une réelle stratégie militaire. A « Doom » cela devient éventuellement intéressant à 3 joueurs mais cela reste en retrait.

Pour finir avec les points négatifs de « Doom », je dirais que le système à base de cartes d’action pour l'envahisseur ralenti inutilement le jeu.

Pour les aspects positifs, je dirais d'abord le matériel (neuf ça change mine de rien !), ensuite le coté arcade proche du jeu de PC qui est assez sympa. On tire, fuite en avant, etc... Cela laisse de bons souvenirs (sauf si vous avez des personnes persuadées qu'elles vont nettoyer le niveau, c'est alors une boucherie en général !).

Au final, j'ai passé et passerai encore du bon temps sur « Doom » mais avec de moins bons souvenirs que sur « Space Hulk ». Il n'en reste pas moins qu'il est plaisant de jouer avec du matériel neuf et qu'en attendant la très hypothétique et improbable réédition de l'ancêtre, « Doom » reste le meilleur choix du genre.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default