Ce jeu est sorti le 4 nov. 2003, et a été ajouté en base le 4 nov. 2003 par ybkam

édition 1998
Par Mike Fitzgerald
Illustré par Virginijus Poshkus
Édité par U.S. Games System Inc.

Standalone

Mister Ripper Mystery

Attention : la première impression
n'est pas forcément bonne.
Le jeu reprend en effet la base du rami
(je n'aime pas particulièrement ce jeu),
et donc le hasard de ses tirages,
en y ajoutant des cartes au fonctionnement spécial.
Les règles de pose et de tirage
s'en trouvent légèrement compliquées
et exigent un temps d'assimilation.
Il est donc conseillé d'effectuer
quelques parties à blanc avant de jouer vraiment.
De prime abord, le jeu peut également
paraître linéaire, assez dirigiste.


Pourtant, une fois que les mécanismes
sont devenus naturels,
on s'aperçoit que le jeu est plus subtil
et équilibré qu'il n'en a l'air,
et qu'il est possible de l'envisager
comme une sorte de poker
(avec recherche de cartes précises
ou de combinaisons de cartes
selon l'étude des probabilités).
Le facteur chance lié au tirage des cartes
peut aussi être limité par l'utilisation
à bon escient des cartes spéciales
(qui permettent notamment de choisir
une carte dans la défausse,
de tirer (ou provoquer la pose de)
plusieurs cartes ou de voir
où se trouvent certaines cartes).
On se retrouve vite confronté
à des choix assez cornéliens :
quelle carte défausser
(les adversaires pouvant la récupérer) ?
quelle(s) couleur(s) garder en main ?
quel alibi mettre en jeu ? etc.
Malgré le hasard (ou grâce à lui),
le jeu reste tendu et serré jusqu'au bout
et la fin d'une manche
se joue souvent à une carte près.

Deux tactiques principales se dégagent.
1) garder ses cartes en main
pour monter des combinaisons
et les poser en une seule fois
Intérêt :
- laisser planer le doute
chez les adversaires sur les couleurs
que l'on recherche
- surprendre les adversaires
en posant le + de cartes possible
dans le même tour pour essayer
de terminer brutalement la partie
- préparer un vote surprise
en fonction des points
que l'on sait pouvoir mettre sur la table
Danger :
- se faire couper l'herbe
sous le pied si on attend trop !

2) poser ses combinaisons au fur et à mesure
Intérêt :
- s'assurer un minimum de points,
même en cas de défaite
(il y a plusieurs manches
pour désigner le vainqueur)
- limiter les malus pour les cartes
restant en main à la fin de la partie
Danger :
- permettre à l'adversaire
de poser ses cartes de la même couleur
- se faire contrer (avec les cartes
alibi, scene/victim ou ripper escapes)

Au final, un jeu léger mais prenant,
où chaque partie est différente.
Le genre de jeu bien pensé qui donne envie
de prendre sa revanche immédiatement.
Les mécanismes s'avèrent finalement assez logiques
(c'est effectivement une enquête,
que l'on mène et que l'on subit en même temps)
et exploitent bien un thème porteur.
Les cartes sont belles et très solides.
Le jeu ressortira souvent.
Très peu encombrant, je pense qu'il va partir
au ski avec moi cet hiver !

NB : il est excellent à deux joueurs
(d'ailleurs, c'est écrit sur la boîte) !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default