Sail to India
Par Hisashi Hayashi
Illustré par Ryo Nyamo
Édité par Okazu Brand
3 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Minimal et malin

6,6

Ce jeu de Hisashi Hayashi, publié par Okazu Brand et rapidement épuisé à ESSEN, nous conduit, à moindre frais, sur la célèbre route des Indes.
Quand je dis à moindre frais, ce n’est à cause de son prix, mais plutôt parce qu’il carbure sérieusement à l’économie de moyen. Voyez plutôt : 13 cubes et un tableau de bord par joueur, 12 cartes matérialisant la fameuse route et 3 cartes pour le tableau des technologies à acquérir. Si le matériel est minimal, c’est probablement parce que les japonnais ont plutôt des petits appartements. Mais si le japonais n’a pas de placards, il a des idées et la bonne idée de Sail to India c’est que les cubes sont multifonctions !
Pour stocker par exemple l’argent généré par les ventes de marchandises (cubes) il faut 1 banquier (cube) par tranche de 5 sous. Les sous serviront aux ingénieurs (cubes) à acheter des technologies ou à acquérir des bateaux (cubes), ces derniers pourront prendre possession de marchandises (cubes) ou laisser des garnisons (cubes) dans les villes. Tout cela permettra bien sûr aux historiens (cubes) de consigner des points de victoire.
Au final, on se retrouve avec un jeu de gestion simple mais exigeant où l’on doit faire des choix sans arrêt et où l’interaction, même si elle est indirecte, est très présente.
Ce jeu comporte quand même quelques défauts à mes yeux. Le premier, c’est que sans être tritanope j’ai eu du mal à distinguer les cubes bleus des cubes verts. Le second réside dans la mocheté des cartes (qui tranche avec la joliesse de la boîte). Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que la version américaine prévue pour le début de l’année prochaine soit plus jolie.

Oups, c’est raté ! C’est AEG qui a racheté les droits…

avis posté initialement ici : http://www.laselectiondudimanche.com/en-vrac-lewis-clarke-coup-reformation-targi-letters-from-whitechapel-et-sail-to-india/

Commentaires

Default