Ce jeu est sorti le 12 sept. 2012, et a été ajouté en base le 12 sept. 2012 par Docteur Mops

édition 2012
Par Yoann Levet
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension

Mimolette!

J'ai beaucoup testé le prototype, et il faut avouer que depuis la sortie, mon envie de rejouer à Myrmes ne descend pas. C'est en ce moment mon Ystari "pur beurre" préféré, et je me surprend à découvrir moultes petites subtilités, et à m'affranchir d'une apparente rigidité.

Cette rigidité de développement sera le défaut (intrinsèque) lié à ce jeu, qui repose sur la tension, et il faudra passer l’écueil des premières parties. Des premiers conseils pourraient être simplement de dire: faites une 4ème nourrice, pensez à faire des soldats (idéalement la première année), le niveau I n'est pas si inabordable (une action tunnel et une phéromone avec de la terre, ça se fait à peu près n'importe quand), et bannissez les objectifs du conseil des reines à part dans les 4 derniers tours (les objectifs immobilisent une de vos nourrices). Voilà vous êtes expert à Myrmes! Bravo! Vous apprendrez par la suite à ignorer complètement (dans les bonnes conditions) tous les conseils ci-dessus.

Dernièrement, j'ai pris beaucoup de plaisir à me faire battre par des joueurs avec uniquement quelques parties dans les pattes:

1) parce qu'au final mes 50 parties d'avance n'ont que peu d'importance une fois les enjeux compris;

2) parce que c'est toujours plaisant de se faire "surprendre" par des manières de jouer différentes (je ne fais plus une partie sans regarder ce que les autres jouent, mon petit spectacle dans la partie);

3) parce que j'ai quand même concrétisé un développement, ce dit développement n'a juste pas réussi à être suffisamment agressif/compétitif par rapport à mes adversaires.

Bref je suis à l'aise avec Myrmes, qui doit contenir la juste dose de tactique/opportunisme et de stratégique/long terme pour mon goût propre, et ça ne rend le jeu que plus passionnant à chaque nouvelle partie.

Bravo Yoann!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default