Mexica
Ce jeu est sorti le 16 janv. 2002, et a été ajouté en base le 16 janv. 2002 par Monsieur Phal

édition 2002
Par Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Rio Grande Games et Ravensburger

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Mexitant

Voilà une mécanique au ronronnement tout doux, qu’aucun défaut ne vient perturber. Aprés 2 tours de jeu, on comprend où l’auteur veut nous emmener, et on y va gaiement. Quoiqu’il arrive, on aura fini dans l’heure, parfois avec ce sentiment si agréable que si on a gagné, c’est parcequ’on était bien dans le coup, et parfois avec le sentiment un peu pénible que si on a perdu, c’est qu’on aurait dû se concentrer davantage. Aucune excuse : il faut faire preuve de stratégie, ou perdre.

Le système d’économie de coup d’action est tout bête, mais fabuleux à la fois (force et fondant): Quand on ne sait pas quoi jouer, on est systèmatiquement content de reporter à plus tard en prenant un pion action. On est même tenté d’en prendre rapidement, pour éviter que les autres ne réfléchissent trop pendant notre tour, et pour que la pression de jouer se reporte sur les joueurs suivant, à qui on dira généreusement : « Allez-y, prenez votre temps, j’ai de quoi réfléchir » . Bref, c’est dynamique.

Enfin, seul petit reproche : Il aurait été plus beau, et plus logique de « creuser » des canaux, plutot que de les « poser », c’est-à-dire qu’il aurait été fabuleux de retirer des tuiles pour découvrir de l’eau, plutôt que poser de l’eau, mais bien sûr cela aurait engendré de sacrés problèmes, dans la conception du jeu…

Mexica est quand même bien joli, et trés prenant.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default