Onirim
Par Shadi Torbey
Illustré par Elise Plessis
Édité par Filosofia
1 à 2
Joueurs
8 ans et +
Âge
15 min
Temps de partie
12,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Meilleur jeu pour couple, le tout avec 3 extensions pour 10€ O_o

10,0

Présent depuis longtemps dans ma vitrine j'ai décidé de le tester. Quelle claque j'ai pris. Une révolution ludique. D'ailleurs avec un ami nous avons passé 4 jours de suite à y jouer chaque soir. Vous l'aurez donc compris: je suis un fan de ce jeu. Je vais donc avoir du mal à rester objectif. Mais je m'y efforce. Voici une analyse point par point.

Ses avantages:

Ambiance : On croirait en voyant la boite et les cartes qu'il s'agit d'un jeu dont les illustrations sont bâclées et le jeu est pour enfant. Au contraire. Le style est minimaliste et les illustrations sont peu nombreuses mais tentez d'y jouer la nuit avec une lumière tamisée et vous comprendrez la raison du nom de ce jeu.

Simplicité : Les règles font une feuille A4, illustrations et nombreux exemples compris. Le principe est compris en 5 minutes. Et cela car la boite de base propose un très bon jeu mais n'est qu'un didacticiel avant la richesse de tous les modes proposés. Vous allez donc aborder des règles avec un certain nombre de détails par 4 séances de 5 minutes. C'est très ingénieux.

Profondeur : Malgré tout vous allez vous prendre la tête sur des choix. Et il faut au moins 20 parties pour saisir les façons contre-intuitive qui peuvent vous aider à gagner.

Durée de vie : Pour peu que vous investissiez dans des pochettes ce jeu à une durée de jeu monstrueuse. En effet le jeu vous propose un modo solo et un mode deux joueurs. Et ensuite c'est pas moins de trois extensions qui, si elles sont légères en matériel, changent beaucoup l'approche du jeu, et sont toutes combinables. C'est donc 22 modes possibles. Et pour chacun les parties ne seront jamais les mêmes. Ce jeu à environ 100 heures de durée de vie.

Adaptivité : Pour chaque mode vous avez deux niveaux de difficulté proposé. A force on finit par faire la difficulté maximale mais ça permet, surtout lorsqu'on implique plusieurs extensions de progresser pas à pas jusqu'à tenter l'impossible.

Compréhension de ce qu'est un jeu de coopération Mon binôme habituel étant un fan des jeux de coopération j'ai fini par m'y connaitre. Et je ne peux que déplorer qu'ils soient tous si inapte à gérer le flux d'information. Ici le jeu est clair: vous jouez soit avec votre main révélé soit sans échanger le moindre mot au sujet du jeu. Le premier jeu est parfait pour l'initiation. Le second crée de la complicité entre les joueurs, donnent du suspense et oblige à la confiance.

Ses défauts :

Manque d'illustrations : Malgré le sens recherché des illustrations (on peut les regarder dans les deux sens) on ne doit pas voir plus de 15 dessins différents dans tout le jeu.

Boite peu adapté : La boite est minuscule et un simple rectangle de carton, du coup pour ranger le jeu ce n'est pas très pratique. Notamment pour différencier le jeu de ses extensions.

Mélange : On est amené à mélanger très souvent le jeu, trop souvent même. C'est inhérent au jeu, fait partie de la stratégie (mélanger avant de piocher les mauvaises cartes) et peut paraitre un peu long et abimer les cartes à force.

Manque d'informations : alors que certains choix dépendent du nombre de cartes de chaque catégorie on peut déplorer que le jeu ne récapitule pas avec plus de détails combien de cartes de chaque sont présentes dans le jeu, histoire de pouvoir faire ses calculs.

Du coup je ne vous saurais qu'une chose: acheter une petite boite (appelé souvent "deck box") et des pochettes si, après la première partie, le jeu vous plait. Certes ça double presque le prix du jeu mais moins de 20€ pour un jeu comme cela c'est encore donné à mon avis.

Commentaires

Default