Par Elizabeth Hargrave
Illustré par Beth Sobel
Édité par Matagot
1 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
10 à 99 ans
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Me vola-t-il?

8,2
Wingspan est clairement un jeu "à extensions" et la première a atterri somme toute bien vite sur les étals. Une plutôt grosse boîte pour près de trente zozeilles pleine de... cartes ou presque. Me suis-je fait pigeonner par Stonemaier?
Oui et non.

Avis après une première partie : les nouveaux pouvoirs des oiseaux sont sympathiques (les capacités de fin manche sont bien trouvées et variées). Et jouer avec des oiseaux bien de chez nous permet quelques digressions appréciables ("Oooh, j'en ai vu déjà un comme ça durant mes vacances / quand j'étais petit/ dans le champ derrière chez moi etc.)... Ça contribue à une ambiance sympathique et détendue autour de la table.

Mais quand même : la boîte est un peu grande et le prix un peu élevé même s'il faut rémunérer la création de toutes ces nouvelles cartes.
Je n'ai toujours pas compris l'intérêt des nouveaux oeufs fournis (on n'en dépense pas plus au cours de la partie) ni du (plutôt moche) présentoir, présenté dans la règle comme une boîte de rangement des extensions passées (?), présentes et à venir... Mouais, en somme une boîte de rangement qui se glisse dans la boîte qu'il faudra ranger quelque part... À moins qu'il faille maintenant présenter 6 oiseaux mais nous ne l'avons pas compris comme ça. En définitive, la balance et la réponse à la question du titre penche plutôt vers le "non" mais j'espère que les oiseaux d'Asie et d'Afrique (et d'ailleurs) seront mieux conditionnés.

Commentaires

Default