Perudo

Perudo

Édition 2003
Par Cosmo Fry et Alfredo Fernandini
Illustré par Thierry Masson
Édité par Asmodée
2 à 6 joueurs
Nombre de joueurs
8 ans et +
Âge
20 min
Temps de partie
19,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
Kristoff
Tric Trac team
4,1
Le plumage est plus réjouissant que le ramage

Maya pas tout compris

6,0

Longtemps ivrogne, je connaissais, de mes soirées d'écumage, nombre de déceptions au matin mais aussi beaucoup de jeux à boire de qualité. D'adresse, de mémoire, de chant -- toutes qualités qui ont tendance à décliner avec la boisson -- ils m'enchantaient et, dans le coton où je me trouvais alors, me paraissaient très subtils et plaisants. N'ayant pas rejoué agen au "caps" au "traderidera" ni a aucune autre de ces merveilles qui se transmettent de bar en barje, je ne peux en juger. Ce détour pour signifier que Perudo m'a remis ces souvenirs en mémoire, et semble avoir rétablit au passage quelques connexions neuronales perdues. Car il y avait ce jeu de dé que je connaissais auparavant comme "Maïa" et qui reposait sur un principe similaire au Perudo, de bluff sur les combinaisons de dés. Pour "Maya" -- il me semble donc que la véritable orthographe doit être celle-ci -- le nombre de dés était avantageusement réduit à deux. Le Perudo est donc un chouia plus complexe, mais doit sans doute se comprendre bourré, ce qui est l'essentiel. C'est en effet un jeu qui se prête bien à l'apéro comme l'a souligné un des aviseurs précédents: ceux qui sont éliminés peuvent boire. Ceux qui ne le sont pas aussi d'ailleurs, si l'on introduit une variante selon laquelle la perte d'un dé s'accompagne de l'addition d'un verre. C'est sans doute très agréable. Pour les abstinents, qui conviendront, comme tel génie, que le monde perd de son technicolor et devient noir et blanc quand on arrête de boire , et bien le Perudo est joliment coloré avec des petits motifs ethniques. Tout cela est très bien, non ?
Robert, tu m'en remets une !?

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default