Ce jeu est sorti le 11 avr. 2008, et a été ajouté en base le 7 févr. 2008 par Monsieur Phal

édition 2008
Par Bernd Brunnhofer et Michael Tummelhofer
Illustré par Michael Menzel
Édité par Hans im Glück et Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone 2 extensions 2 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
40,50€ 45,00€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Mauvais rapport complexité / temps

L'Âge de Pierre est un jeu très simple et très équilibré. La gestion de la nourriture n'est pas très tendue (pour tout dire, on peut même jouer sans aller en chercher), toutes les ressources semblent avoir la même valeur moyenne, les trois grandes voies de développement correspondent à trois stratégies ayant toutes les mêmes chances de gagner.

Sauf que voilà, un jeu simple, des fois, c'est bien, mais là on flirte avec le simpliste : le premier calcul d'espérance mathématique venu montre que le bois a plus de chances de rapporter que l'argile, qui a lui même plus de chances de rapporter que la pierre, etc. Le jeu en devient alors totalement automatique : si à mon tour une place est libre dans une des trois voies de développement, je conforte la stratégie choisie, sinon je vais au bois, sinon à l'argile, en gardant juste ce qu'il faut pour la nourriture (c'est facile à estimer). En fait, la nourriture n'est même pas indispensable, surtout avec beaucoup de personnages (ben oui, la pénalité est la même, mais y a besoin de plus de nourriture !).

La seule différence vient donc se faire sur les cartes, ce qui est bien peu en comparaison avec la longueur et la répétitivité du jeu, et de plus parfois bien aléatoire. Ça passait à St Petersburg grâce à l'incisivité du jeu, là, c'est les milieux de partie sont juste soporifiques.

Au final, un jeu « d'introduction » de plus, assez inutile, et qui fait de plus assez pâle figure face à un Yspahan voire même un Zooloretto.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default