Master Fox, Dr Jekyll et Sir John Brown vont au Marché des Ombres

Financé par une campagne KS, "the World of Smog : on Her Majesty's Service" est un jeu de plateau pour 2 à 4 joueurs. Le plateau représente le marché des ombres, où nos valeureux gentlemens vont tâcher d'acquérir des artifacts précieux que la Reine Victoria compte offrir au Monde des Fées pour sceller une paix. Dans une ambiance Steampunk, les joueurs vont se déplacer sur le plateau et déplacer des éléments du plateau, acheter des artifacts, des ethers, soudoyer le Maître des Ombres et rencontrer ses agents. On peut enfin mendier auprès de son Altesse Royale pour réussir sa mission.

Le plateau est constitué de 11 roues que les joueurs vont faire tourner au rythme de leurs achats/ventes ou du fait de deux des actions de jeu. La rotation des roues indique les coûts pour chaque joueur d'acquisition des éthers et des artifacts. Chaque joueur doit, en plus d'obtenir les quatre artifacts, se placer sur une sortie secrète et payer son passage en dehors du royaume des Ombres avec des ethers qu'il aura collecté.

Pendant leur phase de jeu, les joueurs peuvent soudoyer le seigneur des Ombres pour obtenir ses faveurs, par un système d'enchère entre les joueurs. Ils peuvent dès lors déplacer ses agents, jouer une action supplémentaire et commencer le tour de jeu. Cependant, il faut payer tout les tours le seigneur des Ombres, et au bout de 5 pièces versés à celui-ci, ses faveurs sont remises aux enchères. Les agents du seigneur des ombres peuvent au cours de la partie gêner les joueurs ou leur permettre de vendre plus cher leurs ethers ou de se téleporter sur le plateau.

Les parties durent au maximum une heure, une fois la mécanique du jeu comprise. Assez rapidement, les joueurs obtiennent leurs artifacts et il s'agit de déterminer lesquels sont en position de sortir pour les bloquer. Il y a un peu de "guessing", du calcul (je mise sur le seigneur des Ombres ou pas, je fais tourner tel ou tel roue du plateua, etc..), de la tactique, etc... Les parties sont très ouvertes, un joueur bien placé pour la remporter peut se voir ravir la victoire au dernier tour par un autre joueur. Doté d'un très beau matériel, ce jeu montre une fois de plus que l' "améritrash" ne se limite pas à des jeux de démembrement de figurines. La campagne KS ouvrait deux gentlemens supplémentaires et la possibilité de les utiliser comme agents du Seigneur des Ombres. Quatre nouveaux agents apparaissaient également dans les stretch goals me faisant penser qu'il est envisageable de l'aborder jusqu'à 6 joueurs.

Petit bémol, le placement des joueurs autour du plateau influe sur le jeu, il faut donc privilégier une table carré, ou bien se rappeler où se trouve le point de départ.

 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default