El Capitán

El Capitán

Édition 2007
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
90 min
Temps de partie
38,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
Aucun avis

Marseille, 2 mai 1496, la où commence mon voyage.

8,0

Journal de bord du Don Jetto

Marseille, 11 mai 1496,
Voici enfin ouvert mon premier entrepôt dans la ville qui m’a vu naitre et grandir, je laisse ici mes souvenirs et quelques hommes. Je pars dès demain à la conquête de la méditerranée.

Naples, 18 mai 1496,
Me voila sur les côtes italiennes, tout semble moins onéreux qu’à Marseille, je décide de m’y installer quelques temps et cela peut être à cause aussi de ces belles italiennes.

Naples, 13 juin 1496,
Déjà deux entrepôts construits ici, mais malheureusement les pesos commencent à se faire rares, d’ici peu il faudra que je reprenne la mer afin de contracter un ou deux emprunts.

Athènes, 27 juillet 1496,
Il y a déjà beaucoup de monde par ici, les marchés sont très disputés. En ce jour je décide d’ériger un fort pour protéger au mieux mes deux entrepôts et la ville. Je sens que ce fort va devenir une rente plus qu’agréable tout au long du développement de cette ville.

Tanger, 8 octobre 1496,
Je me suis réfugier plus au sud pour passer l’hiver, l’économie est ici florissante, je ne regrette en aucune façon les cotes Grecques. Il va falloir que je pense à investir par ici.

Tanger, 12 Décembre 1496,
C’est noël avant l’heure, je viens de recevoir mes premiers retours sur investissements, je sais que la fortune est à portée de mes mains.

Valence, 30 mars 1497
Je m’apprête à reprendre la route de ma ville natale. Les intempéries m'ont forcées à faire escale en Espagne, j’ai pu ainsi découvrir le potentiel de cette ville. Quelques hommes à moi restent sur place pour surveiller nos installations, ils se sont attachés à la ville il faut croire.

Marseille 6 Avril 1497
Marseille ! Me voila enfin chez moi. Je reste ici quelques temps enfin de profiter des miens et de cette activité commerciale qui s’est développée depuis mon départ.
Je sais désormais que la méditerranée sera mon terrain de jeu et qu’elle fera ma fortune !

EL Capitan.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default