La Traversée du Désert
De Reiner Knizia
Édité par Ubik
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
28,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Marche en avant de toi-même, comme le chameau qui

8,0

guide la caravane (proverbe africain).

La Traversée du Désert est un jeu qui surprend quelque peu à l’ouverture de la boîte. Le matériel apparaît en effet assez déroutant. On reste dubitatif quand on manipule tous ces chameaux aux tons pastels montés par des cavaliers eux-mêmes de couleurs différentes. Le résultat sur le plan esthétique est discutable…mais c’était certainement la meilleure manière de différencier les chameliers et leurs montures pour 5 joueurs. Pour les daltoniens qui s’ignorent, c’est un excellent test. Pour les autres (environ 10% des hommes), c’est une véritable torture. Le plateau lui non plus ne brille pas la qualité et l’originalité de son graphisme mais comment représenter une étendue de désert d’une autre manière…Restons encore dans le domaine du visuel pour dire que ce plateau en fin de partie est plutôt difficile à déchiffrer. Ca ressemble plus à une autoroute aux heures de pointes qu’à un véritable désert.

Mais ne nous laissons pas distraire plus longtemps par les apparences toujours trompeuses dans le désert…

Le mécanisme fondamental du jeu est plutôt abstrait et on peut y voir une vague ressemblance avec le Go pour la délimitation des territoires. Le rythme est rapide et il n’y a pas beaucoup d’attente entre les tours même à 5 joueurs ce qui est une performance en soi. Les parties sont courtes et dynamiques et les règles sont faciles à apprendre.

Comme dans les autres jeux du même auteur, on ressent une frustration agréablement excitante. On ne peut pas se battre sur tous les fronts et être présent partout à la fois. A chaque tour le dilemme est donc permanent. Doit-on contrer le voisin qui tente visiblement d’aligner une grande caravane ou s’atteler plutôt à joindre cet oasis si proche à portée de sabots de son dromadaire ? Doit-on se battre pour la caravane la plus longue de telle ou telle couleur ou tenter de fermer au plus vite un territoire ? Doit-on s’attacher à collecter un maximum de jetons ou harceler les adversaires en déjouant leur plans ?
La Traversée du Désert est un jeu où les choix sont multiples et par là même souvent cornéliens. C’est un jeu plus tactique que stratégique et plus profond qu’il n’y paraît au premier abord. Le hasard est peu présent en théorie (seulement dans le tirage des tuiles points d’eau) mais dans les faits, la situation d’un tour à l’autre peut être totalement chamboulée surtout à 5 joueurs. Cela a pour conséquence une impossibilité de prévoir un quelconque déplacement sur le long terme. Le chaos ne serait pas seulement visuel…Tout ce méli- mélo de couleurs, fruit de réflexions intenses au cours de la partie, reflète-t-il la véritable nature de nos cerveaux ?

Alliance, opportunisme et réflexion seront le tiercé gagnant de ce jeu subtil et prenant qui peut réunir avec bonheur autour d’une table des joueurs d’âges et de niveaux différents.

Commentaires

Default