New York 1901
Par Chenier La Salle
Illustré par Vincent Dutrait
Édité par Blue Orange
2 à 4
Joueurs
8 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Manque de lisibilité pour un jeu familial

7,0
Lors de sa sortie New York 1901 a été comparé avec les Aventuriers du rail.
Et c'est vrai que les points communs existent : une action au choix parmi deux à chaque tour, une pioche de cartes de couleurs (terrains au lieu de wagons), une édition soignée et de qualité, des objectifs de fin de partie (connus de tous ici), importance du hasard de la pioche...

Mais New York 1901 est loin d'avoir connu le même succès commercial et c'est à mon avis dû à plusieurs facteurs :
- 10 ans de retard sur les Aventuriers du rail (LADR)
- un livret de règles peu clair. J'ai l'habitude des jeux complexes mais j'ai dû m'y prendre à plusieurs fois pour bien saisir la mécanique du jeu qui est en fait assez simple. Mais je doute qu'une famille de novices ne se perde pas.
- un plateau peu lisible avec des couleurs pas vraiment tranchées et la petite ambiguïté, qui déroute les débutants, entre sa couleur et la couleur des terrains (problème qui existe mais moins marqué dans LADR) et même la couleur des bâtiments (bronze...)
- on construit des gratte-ciel par strates mais il est dommage que l'on n'empile pas les pièces pour mieux matérialiser sa progression, le plateau se charge mais n'évolue pas.
- à deux le jeu manque de tension (j'ai fait une partie en vingt minutes)

On se retrouve avec un jeu honnête, pas désagréable à jouer mais parmi les nombreuses personnes à qui je l'a fait découvrir très peu ont eu envie d'y revenir. Il lui manque un ingrédient pour être vraiment attractif.

Commentaires

Default