Chinatown
Par Karsten Hartwig
Illustré par Mathieu Leyssenne
Édité par Filosofia
3 à 5
Joueurs
12 ans et +
Âge
90 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Mais pourquoi tant de haine ? Tu ne les aimes pas mes Dum-Sum ? M’en vais te les faire avaler, moi si tu me files pas ton resto dans la minute. Tar ta gueule à la sortie.

8,0

Jeu testé à 4.
Voilà ce que j’appelle un très bon jeu de « société ».
Point de vue matériel : le plateau est splendide ; les échoppes, idem.
Pas une minute, les joueurs n’arrêtent de négocier afin de parvenir à l’échange ultime qui leur apportera une avance décisive dans la lutte finale.
L’interactivité est totale et ne faiblit à aucun moment.
Il peut arriver bien entendu, que l’on ne se fasse pas que des amis, quand on fait de la rétention (voulue ou pas selon son niveau de compréhension du jeu) d’échoppes intéressantes pour les autres.
Mais bon, l’anti-jeu, c’est du jeu aussi, non ?
Question développement personnel, cela permet d’améliorer son assertivité (ben oui, se mettre à la place de l’autre pour finaliser la négo, c’est 50 % de gagné) et son pouvoir de persuasion (plus facile avec un flingue sur la tempe, mais ici, ce n’est pas fourni et on ne peut pas abattre non plus un otage comme dans Senji – style : tu me fils ton Resto, sinon, j’abats mémé – la mafia n’est pas loin, là)

Un petit bémol pour les sous-sous – toutes les valeurs ont la même couleur – pas simple de s’y retrouver (chez soi, mais alors chez les autres, pardon !).
Mais rien de grave, le plaisir de jeu n’est nullement entamé.

Pour consacrer la formule : vous aimerez si vous avez aimé : Carambouille.

Commentaires

Default