Ce jeu est sorti le 26 févr. 2001, et a été ajouté en base le 26 févr. 2001 par Docteur Mops

édition 1999
Par Reiner Knizia
Édité par ASS

Standalone 5 éditions

Mais comment fait-il?

Je reste convaincu que Reiner Knizia a trouvé des modèles mathématiques secrets pour générer des bons jeux à la pelle. C'est d'ailleurs intéressant de le voir décliner une mécanique sur plusieurs jeux.

Schotten-Totten est de nouveau basé sur une mécanique toute simple (comme le sont tous ses jeux, y compris les plus complexes): je joue une carte-je pioche. Au lieu de jouer un poker à une main, on joue ici 9 mains simultanées de maximum 3 cartes, visibles, sur lesquelles on répartit progressivement des cartes dans l'espoir de réaliser de bonnes combinaisons (suite, brelan, couleur, "quinte" flush...).

Le tout n'est pas de faire des combinaisons d'enfer, il suffit qu'elles soient meilleures que celles de l'adversaire.

Calcul combinatoire, de probabilités, intuition, bluff, tout y passe lorsque l'on joue à Schotten-Totten, et pourtant il laisse une impression de légèreté dont on ne se lasse pas.

C'est encore un coup de maitre.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default