Mais alors, qu'attendez-vous ??

10,0

L'absence d'avis concernant cette petite merveille m'oblige aujourd'hui a prendre la plume (si j'ose dire).

Commencons par un fait aussi indeniable que deplorable: les jeux Columbia sont meconnus en France. Seul "Hammer of the Scots" a recu quelques eloges, et encore. Or, de tous les jeux Columbia, "Rommel in the desert" est peut-etre celui qui merite le plus votre attention. Je m'explique.

La compagnie Canado-americaine Columbia a publie son premier jeu en 1971. C'etait une simulation de la guerre Franco-britannique de 1759 opposant Montcalm et Wolfe sur les plaines d'Abraham, pour la possesion de la citadelle de Quebec. Le jeu introduisait dans l'univers des Wargames un element nouveau (ou presque): les blocs de guerre. Tous les jeux columbia fonctionnent a partir de ce systeme. Il permet aux joueurs de deplacer des unites militaires sans que l'adversaire ne puisse les identifier.

Quebec 1759 est un jeu assez leger (par rapport aux wargames), mais il demeure encore aujourd'hui une petite perle qu'il faut absolument posseder. Avec le temps, les jeux Columbia se sont complexifies. The War of 1812 (1973), une autre merveille, simulait la guerre Canado-americaine (une defaite americaine, pour les interesses) autour de Detroit. Plus tard, l'excellent Napoleon (1974) (une reprise d'un Avalon Hill) a veritablement mis la compagnie sur la carte.

Mais leurs deux plus grandes reussites datent respectivement de 1984 et 1991. En 1991, Eastfront, un jeu d'une complexite nettement superieure aux jeux precedents, marquait de maniere indelebile l'histoire des Wargames. EastFront (une simulation, vous l'aurez compris, du front russe de la deuxieme guerre mondiale) a recu de nombreux prix. Il n'approche pas, meme de loin, la complexite aberrante d'un ASL (Advanced Squad Leader), ou meme d'un Advanced ETO (European Theater of Operation), voire de World in Flames ou Third Reich. Mais beaucoup, et j'en fait partie, croient que Eastfront est le meilleur Wargames jamais cree.

EastFront ne s'adresse pas aux debutants. Les parties durent facilement 6 a 7 heures (pour un scenario seulement) et la complexite des regles fait en sorte qu'on ne faconne un bon joueur qu'apres plusieurs parties.

Vous trouverez le parfait compromis entre un jeu leger et un wargame complexe avec "Rommel in the desert" (1984). Que puis-je en dire ?

D'abord, TOUT JOUEUR de jeu de societe un tant soit peu serieux, a moins d'avoir une opposition de principe concernant les jeux de guerre, doit posseder Rommel.

Rommel est tendu, dur et impitoyable. Chaque mouvement d'unite est crucial. La moindre erreur risque de couper vos lignes d'approvisionnement, et alors, croyez-moi, c'est le desastre. Les allemdands ont une position plutot precaire dans l'un des scenarios, un peu plus avantageuse que celle des Anglais dans un autre. La camgagne complete favorise (historiquement) les Anglais, mais ce n'est certainement pas joue a l'avance.

Rommel evite le probleme de gestion qui rend les wargames difficilement abordables pour la plupart des joueurs. Vous n'aurez pas a gerer un nombre incalculable de petits morceaux de carton, a relire les instructions pendant la premiere "annee" de jeu, ou a ne jouer qu'avec des joueurs aguerris, une fois par annee, lors d'une convention quelconque. Rommel n'est pas pour autant un succedane de Wargame: c'est une reussite a tous les egards: il est profond, complexe malgre une mecanique assez simple, et la rejouabilite est fantastique. Il se joue avec les fameux blocs, mais aussi avec un systeme de cartes (Hammer of the Scots aussi a un systeme de cartes, mais pas Eastfront, ni la plupart des jeux Columbia).

Un scenario de Rommel se joue en 1 heure 30 ou deux heures. Meme ;a campgane complete a une duree acceptable. Je vous l'avoue, je le prefere a "Hammer of the Scots" qui a fait tant de bruit l'annee derniere. Ce n'est pas qu'Hammer soit mauvais, bien au contraire. C'est juste que parfois, quand une superbe compagnie voit finalement l'un de ses jeux percer un marche international, on s'imagine qu'elle n'a jamais rien fait que ce jeu qui attire soudainement l'attention.

Croyez-en un mordu, un obsede du jeu, et precipitez-vous MAINTENANT sur le site de Columbia. Toute une famille de jeux fascinants n'attend que d'etre enfin decouverte...

NOTE: en date de fevrier 2004, Rommel est en attente de reimpression. Columbia le reeditera des que 500 personnes l'auront reserve (on ne peut acheter les jeux columbia que sur leur site: Columbiagames.com). En l'achetant en pre-vente, vous obtiendrez 25 % de rabais.

Note 2: Je suis un critique neutre, et j'affirme, malgre mes eloges hyperboliques, que je n'ai aucun lien avec cette compagnie ;-)

Commentaires

Default