Chinatown
Ce jeu est sorti le 25 août 2001, et a été ajouté en base le 25 août 2001 par Monsieur Phal

édition 1999
Par Karsten Hartwig
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Ravensburger et Alea

Standalone 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Magouilles et rires jaunes...

Tout d'abord le matériel est de bon aloi . J'ai apprécié en particulier les billets de banque en plastique rigide bien plus résistant que le traditionnel papier fourni habituellement dans les jeux de commerce.

CHINATOWN est un jeu aux mécanismes (je devrais même dire à la philosophie) bien particulière : à chaque tour et à un certain moment toutes les transactions entre joueurs sont permises et même fortement conseillées. On peut s'échanger les emplacements sur le plateau de jeu (tirés au sort dans les cartes) ou les différents commerces (piochés également au hasard dans une pile). Cette phase cruciale du jeu fait sans aucun doute toute la richesse et la spécificité de ce jeu bien sympathique.

Toute la difficulté est de bien négocier cette phase de "commerce sauvage" où tout est permis : il faut s'efforcer de s'arranger du mieux qu'on peut sans trop avantager ses adversaires. Un échange peut être plus ou moins intéressant pour chaque partie mais on peut aussi jouer le blocage en refusant un "deal" qui favoriserait trop le concurrent. Une bonne connaissance du jeu est à mon avis nécessaire pour savoir apprécier à sa juste valeur l'intérêt de tel ou tel troc, vente ou échange. Il n'en reste pas moins que même pour un habitué de ce genre de business, l'appréciation sera toujours approximative. Trop de facteurs interviennent en même temps et un calcul mathématique restera toujours improbable.

Rien de bien complexe cependant dans les règles faciles à comprendre. Le jeu après quelques brèves explications se met rapidement en place et les tours s'enchaînent rapidement.

Le calcul des points se fait sans trop de difficulté et les écarts entre les joueurs sont faibles en fin de partie ce qui prouve que le jeu tourne bien.

Du suspens, des alliances éphémères, des trahisons, des tractations bruyantes ou au contraire discrètes et fourbes… voilà un jeu bien atypique, quelquefois cruel mais toujours prenant et qui m'a donné envie de voyager pour aller visiter le célèbre quartier chinois de New-York.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default