Ma Yoko à moi

sur Yokohama
8,1
Un jeu profond aux règles simples, que demander de plus ? Peut être un visuel plus dans le thème, mais il a au moins l'avantage d'être clair et rapidement déchiffrable, même quand on joue à l'envers par rapport au plateau. La mise en place et la taille du "plateau" final sont conséquentes, on ne jouera pas sur une table de camping. Mais on pourra moduler les différentes tuiles, ainsi que les cartes qui les accompagnent, pour varier les stratégies de déplacements (un peu comme dans Istanbul et son "grand bazar", qui permet de jouer avec les deux extensions). De la majo, du déplacement, de l'optimisation à outrance, voilà ce que propose Yokohama, une sorte d'Istanbul plus complexe et très fin dans sa mécanique. On ne fera pas le tour du jeu en une passe, tant les paramètres sont nombreux (et pourtant simples). Il y a de quoi s'amuser ! Je lui reprocherais juste une petite répétitivité sur les tours de jeu, qui ont tendance à se ressembler sur la fin.

Commentaires

Default