Ma bonne étoile...

8,7
"J'ai commencé par voir des émeutes partout dans le monde. Je me suis dit que ça finirait par s'arranger.
J'ai ensuite vu la famine frapper les cinq continents. Je me suis dit qu'on avait un sérieux problème.
Puis j'ai réalisé que j'étais devenu le dernier humain sur Terre. Je suis donc monté dans mon vaisseau et j'ai foutu le camp pour un autre système.
Ce système s'appelle Xia !"

Note : ce monologue est purement personnel et ne provient pas du jeu.

Eh oui, dans Xia: Legends of a Drift System, vous vous retrouvez loin de chez vous, sillonnant les planètes, esquivant les débris mortels, traversant les nébuleuses... Vous êtes aussi, on peut le dire, très haut au-dessus du sol, alors mieux ne pas avoir le vertige !

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je précise que cette critique parlera de la boîte de base. Ceux et celles qui s'intéressent au mode solo trouveront ma critique sur la fiche de l'extension, dont le mode est issu.

du jeu en temps que lui-même, puis de l'extension, puis pour finir du mode solo qu'apporte cette dernière boîte.

Alors commençons !

Xia: Legends of a Drift System, c'est avant tout la liberté. Personne ne vous dira quoi faire, ou alors ils auront intérêt à avoir des arguments convaincants.

Ce que je veux dire, c'est que nous sommes dans le domaine du jeu "Bac à sable". "Sandbox" en anglais. "Caja de arenas" en espagnol. "Dadoudi poutato" en ancien jargon de mon village. Pour ceux qui ne connaissent pas, cela signifie en gros qu'il n'y a pas de système prédéfini pour gagner, tous les moyens sont bons. Bon, le but reste de marquer des points de victoire, mais ces points, vous allez pouvoir les marquer d'un paquet de manières différentes, et c'est ça qui est super.

C'est aussi un jeu dans lequel on ne lancera que des dés. Pour se déplacer, pour combattre, pour savoir si notre vaisseau explose en se cognant contre un champ de force, pour déterminer l'efficacité de nos actions... bref, pour tout.

"Attends, attends, Skinner, mais Xia ça parle de quoi, en fait ?"

Excellente question, mon cher Bastien, je vais te l'expliquer.

"Mais je ne m'appelle pas Basti..."

La ferme ! Bref, Xia c'est un jeu où vous incarnez un pilote de vaisseau bien solitaire. Une sorte de Lucky Luke de l'espace avec son Jolly Jumper à réacteurs. Plus précisément, vous pilotez un vaisseau à travers l'univers.

Le vaisseau est représenté par une grande fiche détaillant sa jauge d'énergie, sa vitesse d'impulsion et sa superficie en terme de cases. Cette dernière est particulièrement importante puisqu'elle déterminera absolument tout le bazar que pourra contenir votre super vaisseau.

Et que peut-il contenir, ce vaisseau ?

- Des Réacteurs pour avancer (indispensable)
- Des Boucliers pour éviter les dégâts
- Des Blasters pour dégommer les autres vaisseaux à courte distance
- Des Lance-missiles pour canarder les autres vaisseaux à longue distance

Chacun de ces équipements ressemblant à une pièce de Tetris occupe un espace précis et devra être placé de façon à ne pas déborder du vaisseau. Plus l'équipement sera puissant (parce qu'il y en a de plusieurs niveaux), plus il prendra de place. Et si votre vaisseau est trop petit pour la contenir, ben tant pis, il vous faudra vous en passer.

En plus d'accueillir de l'équipement, les cases de votre vaisseau représentent aussi sa capacité à encaisser des dégâts puisque chaque case peut accueillir un dégât (est-il nécessaire de vous préciser que si toutes les cases sont recouverte d'un dégât, vous mourrez ?). Il est aussi possible de stocker des ressources sur les cases vides. Attention donc à ne pas trop "tuner" votre vaisseau, car il ne sera plus possible d'y stocker la moindre ressource (à moins que vous ne décidiez de ne pas jouer là-dessus).

Chaque vaisseau a aussi un pouvoir spécial le rendant unique. Ces pouvoirs permettent par exemple de regagner de l'énergie de façon autonome, passer à travers les frontières énergétiques des planètes, vous téléporter, lancer un harpon sur un vaisseau voisin et vous laisser trainer par lui etc.

Vous démarrez en début de partie avec un vaisseau de niveau 1, avec peu d'énergie et peu de place. Mais si vous vous débrouillez bien, il vous sera possible d'acquérir un vaisseau de niveau 2, plus grand et plus performant, avec son propre pouvoir qui se combinera avec celui du précédent niveau. Et si vous assurez carrément, vous pourrez prétendre à un monstre de niveau 3, ce qu'on fait de mieux sur Te... dans le système de Xia.

Et bien sûr, votre vaisseau sera représenté par une jolie figurine prépeinte représentant votre position dans le système Xia. Ce dernier est composé de tuiles magnifiques de forme plus ou moins étoilée (je ne sais plus comment on le dit, pardonnez-moi). En début de partie, le système sera composé de quelques tuiles seulement, mais à mesure que vous jouerez les explorateurs, vous ajouterez de nouvelles tuiles. Le petit système deviendra alors énorme et nécessitera une table de bonne taille, vous êtes prévenu !

Contrairement à ce que vous pourriez penser, l'univers n'est pas vide, loin de là. Dans le système de Xia, vous découvrirez des planètes, des astéroïdes, des débris, des nébuleuses, des portes dimensionnelles et même la magnifique (mais brûlante) étoile Xia. Chaque tuile ou presque vous permettra quelque chose de différent. Il vous sera possible de faire une découverte, trouver du travail, acheter des ressources ou les vendre, recharger les batteries de votre vaisseau, acheter ou vendre du nouvel équipement etc. Il y aura de quoi faire, ne vous inquiétez pas.

Mais puisqu'il faut tout de même résumer un peu, résumons. Pour marquer des points dans Xia, vous pouvez :

- Acheter un vaisseau plus puissant
- Faire des découvertes dans les nouveaux secteurs de la galaxie
- Vendre des ressources aux planètes acheteuses
- Détruire les autres vaisseaux
- Dépenser une grosse liasse de billets sur une planète
- Réaliser des exploits (comme voler à travers trois gros nuages d'astéroïdes sans activer vos boucliers)
- Avoir de la chance aux dés (chaque fois que vous faites un 20 naturel avec le d20, c'est un point gratis !)

Et à cela s'ajoute les missions. Les fameuses missions qui confèrent ce sentiment de liberté dans le jeu. En effet, les missions sont des petits boulots divers qui vous feront à coup sûr voyager dans le système. La moitié de ces missions seront des jobs honnêtes, comme faire de la recherche, déposer des passagers à leur destination ou surveiller les malfrats d'un secteur. Mais si vous avez le goût du risque, vous vous laisserez séduire par des missions moins vertueuses, comme voler des documents à un autre vaisseau, refiler en douce de l'équipement de combat à des pirates de l'espace ou encore assassiner le capitaine d'un autre vaisseau. Les gains en cas de succès seront bien plus conséquents. Par contre, vous risquez d'attirer l'attention de la police et de voir votre tête mise à prix. Eh oui !

C'est d'ailleurs un des points marrants du jeu : on gagne de la "Bounty" en jouant les méchants. Plus vous aurez été vilain, plus la prime sur votre tête sera élevée. Alors oui, ça fait classe d'être un Billy the Kid des étoiles, mais sachez que les chasseurs de prime s'intéresseront à vous. Parce que dans Xia, quand on détruit un autre vaisseau, on récupère la prime associée au capitaine. Fun et thématique !


"Mais du coup, tu disais qu'on faisait quasiment que de lancer des dés, dans Xia, c'est donc juste un gros jeu de chance ?"

Eh bien il faut être réaliste, c'est vrai : la part de chance dans Xia est importante.

Mais ce n'est pas juste un jeu de chance, non.

Dans Xia, vous aurez ééééénormément de décisions à prendre, et pour prendre les bonnes, il faudra étudier vos atouts, connaître le terrain (qui sera différent de partie en partie étant donné le système de tuiles), surveiller les autres joueurs, calculer les risques et vos chances de réussite. Vous ne serez jamais à l'abri d'un mauvais jet de dé, mais vous pourrez exploiter la partie à votre avantage en réfléchissant convenablement et surtout, en vous adaptant à la situation.


"Et l'interaction, dans tout ça ?"

C'est selon les joueurs et leurs choix. Certains capitaines auront juste envie de remplir leurs missions dans leur coin alors que d'autres se plairont à sauter (ou plutôt voler) sur tout ce qui bouge, avec leurs lasers mortels. Il n'y a pas de meilleure stratégie : c'est celui qui exploitera le mieux ses choix (et qui n'aura pas trop de malchance) qui connaîtra le succès.

Notez tout de même que le jeu inclut trois vaisseaux neutres agissant par eux-mêmes.

Il y a le marchand qui va de planète en planète pour vendre sa camelote et se faire un max de blé. Vous serez assez vite tenté de lui faire les poches, même si cela doit vous coûter de la Bounty.

Il y a le policier qui patrouille dans le secteur à la recherche d'un criminel à neutraliser. Faites attention, il ne rigole pas !

Et le Pirate qui s'en prend aux joueurs innocents avant de lâchement prendre la fuite. Les chasseurs de prime en herbe s'intéresseront à la prime promise en cas de destruction de ce mécréant.

Cela suffit donc à créer un peu de vie et d'action dans le système au cas où les joueurs se comportent de façon trop calme.






Voilà, je pense en avoir dit déjà pas mal. Il y a sûrement beaucoup d'autres choses à rajouter sur cette grosse boîte, mais il vaut sûrement mieux garder un peu de plaisir quant à la découverte.

Alors si vous vous sentez l'âme d'un homme ou d'une femme libre et que l'espace vous fait rêver par son immensité, décollez sans plus attendre et écrivez votre légende !

Je rappelle que je parle du mode solo sur la fiche de l'extension Xia: Embers of a Forsaken Star, pour les intéressé(e)s.

Commentaires

Default