Ce jeu est sorti le 17 nov. 2014, et a été ajouté en base le 17 juil. 2014 par Filosofia

édition 2014
Par Isaac Vega et John Gillmore
Illustré par Fernanda Suarez
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodee

Standalone 1 extension 3 éditions

Luck of the dead ?

Alors je ne savais trop que pensez de dead of winter avant de tenter la bête. Bon déjà point fort même si le livret de règle semble long, le jeu n'est pas trop complexe et l'immersion y est. Le coté gestion de plusieurs tableaux, crises, nourritures, croisées des chemins, zombies me plait beaucoup. Je pense que les fans de zombies et autre amateur de The Walking Dead apprécieront (d'ailleurs je pense qu'il réussit là où l'autre échoue d'après les retours que j'ai pu voir).

Les avantages :

- Les cartes croisés des chemins qui sont assez énorme à la découverte, y en a pas mal et donc faut quand même enchainer les parties pour toutes les faire et s'en souvenir. Et y en a beaucoup qui propose des votes pour faire jouer les autres joueurs et ça c'est sympa sinon il s'ennuie.

- Les dilemmes comme dit plus haut, est-ce que je vais fouiller, nettoyer la décharge, etc...

- Des vrais morceaux de traîtres dedans ! Et ça c'est bon ! Ainsi que les objectifs perso et le système d'exilé assez sympa.

-Les textes, et les personnages, l'ambiance du jeu en général et le challenge qu'il propose

- Les règles pas très complexes bien qu'il reste parfois des zones d'ombres

Les défauts :

- Faut de la place c'est du gros jeu

- Le hasard omniprésent, lors de la fouille,du tirage des persos, du dé de blessures, les dés d'actions, des cartes crossroad. Après c'était peut-être juste un coup de pas de bol mais première partie, premier tour, morsure avec un perso et ensuite tout le monde pioche 2 ou 3 survivants sauf bibi avec un seul, je m'ennuyais donc un peu plus que les autres, vu que je n'avais plus la possibilité que d'avoir 2 cartes au max par tour avec de la chance.

- Le fait que les joueurs jouent leur tour les uns à la suite des autres, ca fait qu'on a le temps d'aller prendre un café, d'aller aux toilettes, etc...surtout si on a personne dans la colonie on est tranquille, pas de votes à faire. Et c'est dommage.

- Même si on a un objectif perso, hormis le traître qui peut faire son enfoiré, le reste aura tendance à sacrifier son objectif secondaire pour le bien de l'objectif commun.

En conclusion : Dead of Winter n'est pas un mauvais jeu mais loin d'être parfait également. Comme tout jeu à l'américaine, la chance compte pour beaucoup, mais vous allez me dire, c'est du post-apo, la chance oui ça compte et vous aurez raison ! Je pense que je vais refaire quelques parties afin de lisser mon avis même s'il ne devrait pas trop bouger. Je vais surement me le prendre, je me laisse un peu de temps pour réfléchir, mais je pense que le thème peut plaire et de 2 à 5 ils se jouent plutôt bien, même s'il semble que 3-4 soit sa meilleure config. Je pourrais ainsi peut-être faire découvrir le coopératif à ma chère et tendre avant d'attaquer avec du traître par la suite entre fans de zombies

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default