Ce jeu est sorti le 29 déc. 2006, et a été ajouté en base le 21 nov. 2006 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Richard Garfield
Édité par Avalon Hill et Play Factory
Distribué par Play Factory

Standalone 4 éditions

Low-tech / high-fun

Voilà un jeu qui m'a bien fait marré, même si tout le monde autour de la table n'y a visiblement pas pris le même plaisir. Première partie jouée à 6 : nous fûmes 3 à adorer, 2 l'ont détesté (mais alors ce qui s'appelle détester !), le dernier est resté dubitatif.
C'est drôle essentiellement. Des robots tout nazes, genre boites de conserves, avec chacun une psychologie qui lui est propre (même si ce détail n'intervient absolument pas dans le jeu, c'est juste pour le background), s'affrontent dans une usine dans une course frénétique à deux à l'heure où il faudra atteindre successivement plusieurs drapeaux disposés aux quatre coins du plateau. Un parcours semé d'embuches, types tapis roulants, plates-formes pivotantes et autres rayons lasers (sans compter sur vos adversaires) attend les vaillants petits robots.
Chaque tour se joue en simultané. Chaque joueur planifie son mouvement, divisé en cinq phases, et révèle ses choix en même temps que ses adversaires. Au début, pas de problème : foncer tout droit. Mais après un ou deux tours de jeu, c'est la foire d'empoigne : tout le monde se rentre dedans, se pousse, se tire dessus... Du coup, les mouvements minutieusement planifiés se trouvent un tantinet perturbés pour le reste du tour : et hop ! je me retrouve sur le tapis roulant. C'est embêtant ça !
En cours de jeu, les robots ont bien entendu la possibilité de se réparer, voire de bricoler quelques modifications. Ma préférance va à l'émetteur d'ondes radio qui a pour effet de perturber les mouvements d'un adversaire à distance, lorsque celui-ci se présente malencontreusement dans votre ligne de mire. Une fois affecté, ses mouvements seront identiques aux votres pour le restant du tour.
Voilà ! C'est simple, brutal, et ça ne plait pas à tout le monde. Le jeu est mignon tout plein graphiquement parlant, net, efficace, et il contient plusieurs cartes aux difficultés/obstacles variables (l'une d'entre elles est composée uniquement de tapis roulant, et les drapeaux qu'il faut atteindre se déplacent en même temps que les robots, je vous laisse imaginer le délire...). Il est d'ailleurs tout à fait possible de composer une aire de jeu géante avec plusieurs plateaux... Pour aprécier pleinement Robo Rally, il faut être capable de se livrer à une véritable gymnastique mentale pour la phase de codage des mouvements, et surtout accepter de ne pas toujours contrôler les mouvements de votre audacieux robot. Moi, je craque pour ce petit jeu de folie dans lequel plus on est de fous, plus on le devient.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default