Lords of Narak

9,0
Partons à l’aventure! Prenons notre chapeau et notre fouet...

La jungle est dense, mais nous sommes des aventuriers, notre expédition est prête (elle se constitue de deux archéologues et de deux assistants au maximum)... le matériel chatoyant dont un plateau important et des ressources « réalistes », le reste étant du carton, un design clair et thématique (les monstres sont des monstres, les lieux des lieux, un fouet, un fouet...), tout cela s’impose. Pour des habitués, les iconographies sont vite retenues. Pas d’insert, des sachets, une boîte un peu foutraque.

Cet avis concerne une dizaine de parties à deux joueurs et en solo. Musique, du Mocke mais pas toujours. Une seule face du plateau utilisée pour l’instant.

Le plateau, tel qu’il est pensé, est limpide. Les cartes ne nous posent pas de souci d’interprétation, bref, cela facilite la fluidité. C’est étonnant. Ce jeu nous a immédiatement rappelé Lords of Waterdeep, dans un tout autre registre (lieux progressivement accessibles, par exemple, fluidité des actions...).
Les règles sont très bien construites, elles sont disponibles dans la boîte et sur le site de Iello entre autres. Des actions obligatoires, des actions gratuites, on retrouve un peu de Clank dans cette gestion simplifiée des cartes mais le jeu est très compétitif.

Trois endroits où agir sur le plateau, le lieu des cartes (un système malin avec des cartes artefacts qui vont devenir de moins en moins rares et des cartes objets qui vont progressivement devenir moins nombreuses...), le lieu du lieu, avec des tuiles qui vont apparaître (au hasard mais on sait que les lieux de type 1 boostent un peu et les lieux de type 2 boostent grave) et des monstres que l’on peut combattre ou non, et enfin le lieu de la recherche, où l’on fait avancer des pions sur une piste (qui apporte des bonus, des points).

Très rapidement, pour peu qu’on s’immisce facilement dans ce jeu, les tours sont rapides, gestion de cartes, de ressources... des choix, des choix, de l’aléatoire qui rapporte (nous avons remarqué que dans ce jeu, l’aléatoire rapporte pas mal, mine de rien...). Le système de cartes est très bien pensé.

A la fin de nos parties , nous avions un sentiment d’accomplissement, aussi bien en solo (30 bonnes minutes) qu’à deux (moins d’une heure), dû à la montée en puissance des deux derniers tours. C’est excellent par chez nous. D’ailleurs le solo est superbe, multiple (avec les extensions pnp disponibles un peu partout et une campagne qui s’annonce sympathique nous l’espérons).

Notons que plusieurs stratégies semblent possibles, la piste de recherche, même si inévitable, (les cartes, les sites à visiter...) n’est pas synonyme de victoire certaine.

Un grand et bon jeu assurément (dont l’univers permet de multiples idées d’extensions - notons que le plateau double-face présent dans cette édition semble proposer une expérience un peu différente..), nous n’hésiterions pas longtemps pour dire un classique même comme le fut lords of waterdeep. Cela mérite trois petits points de plus... et une parenthèse finale ().

Commentaires

Default