Les points positifs et négatifs :

sur Shitenno
7,7

Les points positifs :

+ règles abordables, la richesse et la complexité sont dans les nuances qui s’ensuivent

+ les rôles et leur ordre dans le tour offrent une dimension intéressante

+ le mécanisme de partage des rôles et des tuiles est ingénieux

+ la possibilité d’obtenir des tuiles pouvoirs lors des conquètes apporte un plus indéniable

+ points supplémentaires pour les majorités en fin de partie

Les points négatifs :

- le thème c’est bien, mais les noms des généraux et tuiles me compliquent la vie

- les illustrations (belles) ne permettent pas toujours une visibilité parfaite

- la phase de sélection des lots peut durer assez longtemps, surtout pour ceux qui ne connaissent pas encore bien le jeu

- le système de partage demande des joueurs de niveau relativement similaire, sinon l’aide involontaire peut être importante pour le joueur placé juste après un débutant

Verdict sans (r)appel :

Shitenno est un bon jeu, très original dans son système de partage des lots avec les généraux et les tuiles, mais un peu plus classique dans ses aspects placements et majorités. Le partage évoqué passe par une confection de lots, parfois un peu laborieuse, et le cas échéant créatrice de petits déséquilibres si tous les joueurs n’en saisissent pas les multiples nuances. Il faut faire un lot le moins intéressant possible pour ne pas avantager l’adversaire mais assez pour qu’il le choisisse, ou alors un lot que l’on souhaite récupérer mais qui ne doit pas attiser l’intérêt des autres avant de nous revenir. C’est fin, c’est subtil, c’est bon. Les reste du jeu est comme déjà stipulé bien plus classiques. On essaie de se placer, d’obtenir des tuiles bonus permettant ultérieurement quelques petites combinaisons. Les majorités seront récompensées en fin de partie. À noter que ce jeu est bon dans toutes les configurations quant au nombre de joueurs.

Commentaires

Default