Ce jeu est sorti le 28 août 2011, et a été ajouté en base le 28 août 2011 par wildwillo007

édition 2011
Par Colby Dauch
Illustré par John Ariosa et Gary Simpson
Édité par Plaid Hat Games

Les points positifs et négatifs :

Les points positifs :

+ quelques unités et champions supplémentaires
+ de nouvelles combinaisons et synergies en perspective
+ l’apparition de mercenaires pouvant être intégrés à toute faction
+ c’est le début du « deckbuilding » avec toute la richesse de jeu qu’il procure

Les points négatifs :

- les renforts lissent dans certains cas les spécificités initiales
- leur intérêt n’est grand que quand on maîtrise les factions de base, et qu’on veut aller plus loin
- selon la sensibilité, on verra le hasard plutôt que la gestion dans la pioche de cartes, et on verra la (mal)chance plutôt que les probabilités dans les lancers de dés


Verdict sans (r)appel :

Ce renfort multiplie les possibilités de jeu, permettant d’étoffer le paquet de cartes de départ, non pas dans leur nombre mais dans leur répartition. Le talent consiste à ne pas créer par ce biais de grands déséquilibres, et c’est sur ce point relativement réussi. Certaines cartes vont permettre à ces deux factions de se renforcer pour leur plus grand bien. Il me semblait important de consolider la faction des cloaks (très intéressants à jouer), et le côté « original » sinon loufoque des unités jungle elves est désormais décuplé avec éléphants et gorilles. Au final, on est face à un enrichissement évident du jeu d’origine. Je pense que ces renforts ne sont pas indispensables, encore moins quand on débute à Summoner Wars. Mais tout réel amateur de ce formidable jeu finira par s’y plonger avec délectation…

Commentaires

Default