Antike Duellum
De Mac Gerdts
Édité par PD-Verlag
à partir de 2
Joueurs
12 ans et +
Âge
75 min
Temps de partie
25,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Les guerres persistent

6,0

Un jeu à deux qui me faisait franchement de l'oeil après la TTTV pour son mélange efficace entre gestion et conquête.
Après quatre parties, je ne refuserais pas une partie si elle m'était proposée mais je suis un tout petit peu déçu par le manque de renouvellement et par la longueur du jeu.

Les avantages de ce jeu d'abord :

Enfin un jeu de conquête où l'on ne résout pas les combats au dé ! Ca fait du bien de voir enfin une juste règle 1 unité = 1 unité (ce qui est un des seuls défauts de Cyclades pour moi). Ainsi les coups de p*** imprévisibles et les coups de malchance ne peuvent pas arriver et ça c'est assez génial.

La mécanique fonctionne du tonnerre. Chaque ressource a son intérêt et il est impossible de gagner en n'équilibrant pas les trois puisqu'il faudra à coup sûr du fer pour recruter, de l'or pour engager (ou pour les savoirs, deux d'entre eux sont totalement indispensables), et du marbre pour construire ne serait-ce que des remparts. Le début d'une partie est franchement orienté gestion tandis que par la suite on bascule peu à peu dans la conquête car tout l'équilibre du jeu est là : construire un temple est par exemple un avantage non négligeable mais cela cause en même temps la convoitise de l'adversaire qui doit conquérir vos temples pour gagner. Dans le même ordre d'idée 1 avantage pour 1 inconvénient, le système de cartes pour celui qui se fait dépasser est très plaisant. On peut en effet tout à fait revenir au score dans le cours de la partie.

Autre point positif : l'esthétique. Le plateau est beau, les pions aussi, bref un vrai plaisir ludique.


Les défauts maintenant :

L'équilibrage ne me paraît pas optimal. Passer 3 heures sur un jeu à 2 ne me gêne pas, adepte que je suis des jeux de Boelinger. Par contre, passer 3 heures avec le sentiment que là on commence à se répéter (en gros le cycle Ferrum-Militia-Duellum répété à l'infini de la fin de partie forcément militaire), c'est un peu dommage. Limiter le nombre de personnages à 7 ou 8 m'aurait paru une bonne idée.

Les cartes ne sont clairement pas assez puissantes. Seules deux me font hésiter à gagner un personnage pour ne pas permettre à l'autre de les prendre : celles qui permettent de modifier la défense d'une ville (en plus ou en moins). Pour les autres, on est dans le détail voire dans l'inutile.

Enfin, beaucoup l'ont dit, le jeu ne se renouvelle pas beaucoup. Il ne me paraît pas y avoir plus de trois bonnes stratégies gagnantes, et l'adaptation à ce que fait l'adversaire est au final assez moindre (puisqu'en gros il va vous taper au bout d'un moment). Il s'agit du coup d'un jeu qu'on va ressortir plutôt une fois par mois qu'une fois par semaine, à cause du manque de renouvellement. Après, avec l'offre pléthorique de jeux en ce moment, je doute que notre ludothèque se résume à deux ou trois jeux donc ce n'est pas bien grave.

En bilan, un bon jeu agréable à jouer, mélangeant efficacement gestion et conquête, mais qui ne doit pas être sorti trop souvent (on n'en refera pas deux d'affilée, avouons-le) et qui peut présenter une durée un peu excessive. Cela ne veut pas dire que c'est un mauvais jeu, non. Cela veut dire qu'il vaut mieux être prévenu avant d'y jouer ou de se le procurer, ce qui est le but de cette critique. Bon jeu !

Commentaires (1)

pat19100
pat19100
Tout à fait d’accord. Après seulement deux parties, je me demande même s’il n’ a pas qu’une seule stratégie optimale possible.
Default