Les dieux se font attendre

6,0

Rentrons dans le vif du sujet, pour moi le moins réussi des pearl game. J'ai eu la sensation de subir le jeu et les écarts entre le premier et le dernier en fin de partie sont très conséquents en général.

Niveau matériel, une remarque sur les illustrations souvent identiques avec des effets différents on aurait aimer une carte différente à chaque fois. je ne suis pas fan de la patte de l'illustrateur non plus mais c'est personnel. Niveau pions en bois et cartes, le vert est très proche du jaune et surtout la couleur de certaines cartes ne correspond pas à la couleur des jetons ressources, le bois est vert sur les cartes les jetons marrons, alors une fois compris ok mais pour un jeu au delà de 40 € (soit plus de 260 F quand même hein !!!) on peut s'attendre a une finition réelle, ça m'a donné la sensation que le jeu devant absolument être disponible pour essen 2014 n'a pas été corrigé de ses derniers bugs.

La mécanique, fort intéressante comme tous les pearl game (Tournay, Troyes, Bruxelles 1893, ginkgopolis) est là et bien là, déclencher toutes les cartes du type de celle posée dans l'ordre du bas vers le haut permet une formidable rejouabilité. La fin de partie se prépare se voit et n'est pas subite. Par contre malgré le fait de pouvoir refaire sa main il y a une forte dose de chance dans la pioche de cartes. Des fois on a juste pas de bol et on ne récupère pas les cartes qu'il faut et surtout les cartes qui se combinent ensemble. En effet avoir un moteur à production de blé par exemple avec des navires permettant de vendre ce blé met le joueur à l'abri du besoin surtout si ces cartes viennent en début de partie.

Je me suis retrouvé souvent sans plus aucune ressources, plus d'argent ni de bâtiment en bois a pouvoir poser sur le plateau et devait donc jeter aux dieux ma main de carte pour récupérer des jetons bâtiments puis rejeter a nouveau derrière pour récupérer des ressources et enfin poser un bâtiment quand mes adversaires en avaient posé 3. Le retard pris est difficilement rattrapable.

Autre élément on construit dans son coin et on réfléchi à son coup sans vraiment regarder les fais et gestes des autres. Seuls les positionnements sur le plateau commun pour les effets de cartes et les villages barbares sont régulièrement suivis.

Le jeu en lui même est bien, les règles sont simples et fluides, mais cette histoire de pioche aléatoire de cartes pour le développement de la civilisation casse un peu le côté calculatoire et préparatoire d'un joueur de cubes en bois comme moi qui n'apprécie pas spécialement le hasard. Je suis un peu sévère dans ma note mais c'est à la hauteur de la déception rencontrée.

Commentaires

Default