Ce jeu est sorti le 16 oct. 2014, et a été ajouté en base le 28 août 2014 par YeN

édition 2014
Par Michael Eskue
Illustré par Mathieu Leyssenne
Édité par Ferti
Distribué par Ferti

Standalone 3 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
11,26€ 12,50€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Les canons de Vérone

Et bien moi, je ne comprends pas trop ce qu'on peut reprocher à ce petit jeu qui tient dans la main !... Comme quoi il est toujours bon de tester un jeu avant de s'en remettre aveuglement aux critiques !

Vérone est certes un petit jeu, mais il allie des qualités évidentes qui font défaut à quantité d'autres pourtant mieux côtés. Un peu de bluff, une pincée de deck-buldînje, une noix de draft, une cuillerée de combotage... Vous obtenez un jeu fun et rapide qui permet d'enchaîner les parties au cours desquelles on va pouvoir se poutrer gaiement. Alors oui, peut-être est-ce un brin chaotique parce qu'on ne maîtrise pas tout, MAIS :

1 - je suis certain que ça s'apprivoise et qu'il est possible de gommer cet aspect lorsqu'on connait bien les cartes, qu'on se constitue une bonne main de départ avec les combos qui vont bien...

2 - on s'en fout un peu d'avoir affaire à une part d'aléatoire parce que c'est avant tout un petit jeu de pourris où le but est de se marrer. Or, le but est largement atteint, d'autant plus que (et j'insiste sur ce point) je reste convaincu que le chaos s'estompe avec la pratique. Et puis hé ho ! C'est rapide !

3 - Ben mine de rien, y a quand même du thème là derrière. On reconnait bien-là ces crapules de Montaigu et de Capulet. Et les cartes sont bien illustrées.

Alors il y a la possibilité de jouer avec des variantes, voire l'extension Poison que je n'ai pas encore essayée. Mais effectivement, ça m'a l'air à priori bien plus chaotique que ça. Le jeu de base et à mon sens suffisamment riche pour ne pas ajouter une donnée qui risquerait de ruiner vos efforts stratégiques.

Je trouvais le jeu un peu cher quand même (et ça l'est), mais c'est à peu près le seul grief que je nourris. Pour le reste, j'ai réellement été enchanté par cette découverte inattendue. Dans sa catégorie (poids pas si plume que ça), Verone plus que Rome est haut (houla !!!!!)...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default