Les camels se la jouent pastels

8,0

Surprenant. Ce jeu, de prime abord, surprend par le choix des couleurs retenues. Mais comment va-t-on voir quelque chose si les chameaux sont rose pâle ou vert très clair, alors que les cavaliers sont orange qui pète ou bleu marine ???

Et bien, non seulement on s'habitue très bien à ces tons particuliers, mais on finit par reconnaître que ces couleurs sont bien choisies...

Le jeu en lui-même est sans surprise par contre : très simple mais très riche, très dynamique et très tendu, un vrai et un grand Knizia en quelque sorte.

Commentaires

Default