Les Aventuriers du Rail
Ce jeu est sorti le 9 mars 2004, et a été ajouté en base le 15 janv. 2004 par 20.100

édition 2004
Par Alan R. Moon
Illustré par Julien Delval
Édité par Days of Wonder
Distribué par Asmodée

Standalone 19 extensions 16 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Les aventuriers déraillent

Parties jouées : une dizaine pour être sur.

Vous me trouverez surement dur. Mais j'avoues ne pas comprendre. Je ne pensais pas que le Spiel Des Jahres et l'As d'Or pouvaient echoir à un jeu encore plus ennuyeux qu'Alhambra. Si on souhaite dire au grand public qu'un bon jeu ressemble à ça, autant laisser le terrain à Hasbro et compagnie qui communique mieux et depuis longtemps.

La seule qualité de ce jeu, est, surtout à 5 joueurs, que vous pouvez faire un autre jeu en parrallèle sans aucune gène. Ceci vous évitera par la même occasion pas mal d'ennui.

Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas déconcentrés : il est prouvé que l'homme peut être pleinement multi-tâche s'il associe une activité intellectuelle à une activité motrice. Restera à trouver un jeu qui fait réfléchir, quitte à ne pas être aussi bien présenté que celui-ci.

Ainsi, les aventuiers du rail se résume le plus souvent à de la pioche et parfois à la pause de trains. On se croirait revenu au bon vieux jeu de 7 familles : les laborieux tours de pioches se succédent dans l'attente du train de la bonne couleur. L'avantage du jeu des 7 familles sur celui-ci est qu'on peut demander une carte à son adversaire, ca varie et cela permet d'avoir un contact avec les autres joueurs.

Car ne cherchez pas non plus de l'interaction dans ce jeu : les blocages sont difficiles et gèner l'adversaire semble une trés mauvaise tactique.

Venons-en maintenant à la réflexion. 50% de la partie est jouée dès le tirage des 3 premières cartes missions : pour peu qu'elles soient bonnes (qu'elles se complétent et permettent de poser de longues jonctions), c'est gagné. Pour moi, cela tient du bug ludique. On réfléchit donc au départ pour faire au mieux avec ses cartes, ensuite on pioche et on pose des rails. Le seul choix cornélien du jeu est "dois-je ou non prendre d'autres cartes de mission ?". La réponse étant : "oui si tu vas avoir du bol, non dans le cas contraire". Tout le reste est complétement évident et dicté par le choix de cartes.

Il faudrait peut-être que je tente d'autres parties pour être sur de moi. Pour cela, je devrait l'acheter. Le moindre de ses défauts n'étant pas le prix, je m'en dispenserais pour l'instant.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default