Le trop-plein de qualités...

10,0

Himalaya reste pour moi une très bonne demie surprise.

Je dis demie surprise car il me semble évident qu'un jeu aux mécanismes si abondamment testés dans sa version originale (marchant d'empires) ne pouvait faire preuve que d'une réelle maturité de fonctionnement. Ce point est réglé, le jeu est très bien équilibré et fonctionne à merveille.

Mon inquiétude portait sur le mécanisme en lui mène. Est t-il novateur ? Et bien oui ! je ne me souviens pas avoir vu de mécanisme similaire à celui d'Himalaya. Bien sur, on a des histoires de majorités comme à beaucoup de jeux, des conditions de victoire assez particulières comme on peut en voir dans « Samourai » de Knizia, mais il y'a un je ne sais quoi qui donne vraiment l'impression de découvrir un nouveau fonctionnement de jeu. Il s’agit probablement d’une histoire de dosage. Comme de l’alchimie ludique.

Le thème Himalayen ne doit pas être totalement étranger à cette impression de fraîcheur... L'éditeur a eu vraiment le nez creux de passer d'un thème médiéval déjà abondamment traité au thème népalais mystique.

Je classerais donc Himalaya dans les musts. Je décèlerais même un nouveau type de jeux dont "Himalaya" ou le récent "Ys" seraient peut être les précurseurs: Les jeux aux mécanismes allemands à la française, le mariage réussi entre le mécanisme et le thème. Cela nous promet encore de belles parties de découverte.

Commentaires

Default