Key Largo
Ce jeu est sorti le 11 oct. 2005, et a été ajouté en base le 1 sept. 2005 par Monsieur Phal

édition 2005
Par Bruno Faidutti, Paul Randles et Mike Selinker
Illustré par David Cochard
Édité par Tilsit
Distribué par Tilsit

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Le trésor de Randles le rouge

Comme tout bon film, un grand jeu se doit d'avoir une suite. Mais comme tout bon film, la suite nous fait souvent regretter l'original. Key Largo, qui aurait pu s'appeler "La Crique des Pirates: 200 ans plus tard" ne fait malheureusement pas exception à la règle. Ici encore, on a donc droit à un jeu de programmation simultanée, à base de bluff, en univers marin. Les règles sont très accessibles, plutôt bien ficelées, et le thème admirablement bien rendu. On se prend vite au recrutement des scaphandriers, à les équiper pour explorer les nombreuses épaves alentour, à combattre des monstres marins, à traîner dans les tavernes obscures... La belle vie de marin, quoi, l'océan, tout ça.

Pourtant le jeu m'amuse nettement moins que La Crique des Pirates, certainement parce que la programmation simultanée ne présente au final que des enjeux assez faibles. Si vous vous retrouvez au même endroit que votre adversaire, vous paierez 10$ de plus ou de moins.... et c'est tout. Pas très fun tout ça. L’interaction est plutôt limitée, les tours assez répétitifs tendent à rendre le jeu long, et les parties demeurent gouvernées par le hasard lié à la pioche.
Concernant les pouvoirs liés aux différents lieux, le voleur m'a semblé très puissant, et la plage aux touristes vraiment peu rentable. Ce genre de déséquilibre restreint d'avantage les choix, et au final la part de chaos devient vraiment très importante. Le matériel, quant à lui, n’est pas exempt de défauts : un puzzle gondolé à titre de plateau, des bateaux instables, des rangements inexistants... Dommage car pour le reste est plutôt attrayant (cartes, scaphandriers, matériel de plongée, billets aux effigies des auteurs), et servi par des illustrations de qualité.

Bref, Key Largo n'est pas un mauvais jeu, il ravira certainement beaucoup de joueurs, mais pour moi il souffre vraiment de la comparaison avec La Crique des Pirates, et je ne suis pas certain d’y rejouer souvent.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default