Claustrophobia : 1643
De Croc
Édité par Monolith
joueurs
Nombre de joueurs
14 à 111 ans
Âge
~
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Le top du jeu d'affrontement immersif à deux

9,9
Claustrophobia est un jeu d'affrontement asymétrique 1v1, à scénarios.

Il y a le camp des gentils, qui se retrouvent envahis et doivent se battre désarmés pour défendre leurs terres - pourtant peu accueillantes - avec l'aide de quelques rares guerriers plus costauds que la plèbe.
En face le camp des humains, d'ignobles fanatiques surarmés tentant de conquérir les enfers. Ou selon les scénarios, juste de sauver leurs vies, ce qui est quasiment aussi inacceptable.

Passé cette présentation fort neutre des forces en présence, comment qu'on joue en fait ?
Chaque faction a un gameplay différent: hordes de troglodytes et quelques démons plus costauds, qu'on génère avec une ressource (menace) et envoie harceler les humains, ou équipe de héros bien plus résistants mais dont la puissance s'amenuise avec les blessures (à l'inverse d'un dungeon crawler d'ailleurs, là c'est plutôt un survival).
Au début de son tour, on jette bien sur une brouette de dés, puis on doit les attribuer (à nos persos pour les occidentaux, à un board de pouvoirs pour les forces démoniaques) pour tirer le meilleur parti du résultat. Un deck de cates permet d'influencer ce hasard déjà partiellement contrôlé.
Bon rassurez-vous, à un moment, on se fout sur la tronche à coups de dés de combat, on couine sur cet échec si injuste en se mordant les doigts de ne pas avoir activé le pouvoir de frénésie ce tour-ci pour éviter ce genre de déconvenue...

Au bout de 60-90 minutes, la partie s'achève sur la victoire d'un camp, ou non, et alors il se passe quelque chose que j'aime beaucoup avec ce genre de jeu: on refait l'histoire ensemble, on discute un moment de la partie, et si le temps le permet, l'envie est très forte de rejouer le même scénario en interchangeant les camps, pour voir si toi qui fais ta danse le la joie, tu aurais mieux fait dans ma situation. Sinon, on le fait quand même, et on se couchera tôt une autre fois... :D


Mention spéciale sur le matériel juste superbe. Oui, y compris pour qui ne peindra jamais les figurines par flemme ou manque de temps ou de talent.

Commentaires

Default