Le sacrifice paie toujours

8,0

12 parties jouées depuis 2004, dont 2 qu'avec le jeu de base
Je suis un fan de la trilogie, ce jeu ne pouvait que me plaire. En plus, il est coopératif, ce qui change des jeux habituels du "chacun pour soi". Enfin, Reiner Knizia est l'auteur et John Howe l'illustrateur, signe d'un grand jeu.
Et effectivement, je n'ai pas été déçu. L'esprit du roman est bien rendu, et il faut quelques parties avant de se familiariser avec les événments, ce qu'il faut prioriser, qui doit-on sacrifier (il y a toujours 1 ou 2 Hobbits qui se font corrompre)...
Le seul reproche que je lui fait est que le début est relativement relax (on se renforce en Rivendell et Lothlorien, et la Moria n'est pas le plateau le plus dur). Heureusement, les extensions nous mettent vite dans le bain.

Commentaires

Default