Ce jeu est sorti le 21 oct. 2016, et a été ajouté en base le 11 juil. 2016 par Blue Orange

édition 2016
Par Bruno Cathala
Illustré par Cyril Bouquet
Édité par Blue Orange
Distribué par Blackrock Games

Standalone 2 extensions 2 éditions

Le roi des dominos :-)

Qui aurait dit qu’un jeu de domino puisse devenir l’un des jeux préférés de toute notre petite famille ?!? Et pourtant...
Si vous hésitez encore, je vous dirais : foncez les yeux fermés (enfin ouvrez les un peu pour jouer c’est plus pratique :-) ). Ce jeu est une vraie bombe ludique !!!

Il faut dire que Monsieur Cathala, grand architecte de Kingdomino, maitrise son sujet. La mécanique quantique du jeu n’a plus de secret pour lui. Et ça se sent, tellement les axes ludiques sont bien huilés. Ajoutez à cela des graphismes de toute beauté (merci Cyril Bouquet), soupoudrés d’une petite dose d’easter eggs bien sentis et vous aurez un bon petit jeu proche de la perfection qui plaira tant aux adultes (qui maîtriseront toute la profondeur de jeu) qu’aux enfants à partir de 6 ans (l’age de mon petit).

Matériel :
. Un graphisme magnifique, faussement naïf, qui colle bien au thème
. Des tuiles et chateaux 3D en carton bien épais
. Des Meeple originaux adaptés au thème
. Un rangement thermoformé de bon aloi
. Une boîte compacte permettant d’emporter le jeu sur toute la royauté
Bref du tout bon !

Règles:
. Multilingue
. Présentation claire et détaillée ne souffrant d’aucun défaut et permettant une prise en main rapide du jeu

Gameplay:
. Une partie en 15 mn, un bon format pour ce type de jeu et de public visé (familial dans le sens noble du terme)
. Une mécanique de jeu profonde qui s’ecarte du jeu de domino classique par les choix cornéliens qu’il amène (« vais je sacrifier ma place de 1er joueur au profit d’un domino qui va m’amener un effet multiplicateur sur mes PV ou vais je au contraire privilégier le maintien de mon avantage de place pour me permettre de choisir au prochain tour le domino qui me dotera d’un coefficient multiplicateur maximum sur les PV du territoire que je développe ?!? », « vais je privilégier le placement de mon château au milieu du territoire, ce qui me rapporte un paquet de PV bonus, ou tout miser sur les couronnes et le territoire développé » ? Etc)
. Un thème (le développement de territoire) vraiment bien adapté au placement de dominos et vraiment bien servi par la mécanique de jeu
. Une belle interaction indirecte entre joueurs (ce choix de tuile d’un autre joueur qu’on aurait bien vu sur son territoire ou qui vous empêche de terminer votre territoire de 5 par 5 :-) ).
Nb: pour amener de l’interaction directe et une dimension de planification il faudra se doter de l’extension « age of giants » qui permet de contrer la course aux couronnes et de se doter d’objectifs spéciaux à remplir au cours de la partie
. On devient vite accroc !

Rejouabilité:
. Ce jeu est jouable à l’infini et se renouvelle au gré des stratégies mises en place par vos adversaires et le tirage au hasard des dominos.
. Toutefois il peut, à la (très) longue avoir un léger caractère répétitif
. L’extension « age of giants » (environ 17€), par l’apport de nouvelles tuiles, d’objectifs persos à atteindre et de géants qui viendront gêner l’action du voisin, permet de remédier à cela et d’atteindre la perfection ludique (d’autant que tout cela peut être combiné avec Queendomino, que je ne possède pas).

Bref un chef d’oeuvre Ludique qui n’est pas près de prendre la poussière au sein de la ludothèque familiale :-)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default