Le problème c'est justement l'union pacifique

4,0

Union pacific, c'est essayer de devenir le premier ou le deuxième actionnaire d'une dizaine de sociétés ferroviaires.
Pour faire valoir ses droits d'actionnaire il faut consacrer un tour exclusif à la pose des actions sur la table selon des contraintes qui permettent d'abaisser un plus grand nombre de cartes s'il s'agit du même type d'actions. Il vaut donc mieux thésauriser le maximum d'actions du même type en main avant de les poser pour ne pas perdre plusieurs tours de jeu.

Le montant des dividendes dépend du nombre de lignes possédées par les trains de ces compagnies.

C'est donc la course aux monopoles tout en essayant de poser les trains à sa compagnie sur sa carte en espérant qu'elles ne deviendra pas celle des adversaires.

J'éprouve peu de plaisir à jouer à Union de par le peu de contrôle qu'on a sur les actions prises en pioche malgré les 4 cartes découvertes. Difficile de tirer une bourre avec un autre joueur quand on plafonne à 2 actions pendant tout le temps de la partie. Cette remarque est valable à 5 ou 6 joueurs.

A 2 ou 3 joueurs il est plus commode de se répartir tacitement les actions plutôt que de s'affronter sur les monopoles.

De fait les parties manquent de sel hormis le stop ou encore provoqué par le surgissement aléatoire de la carte Décompte. Il est vrai qu'il est jouissif de prendre par surprise une majorité qu'un joueur se croyait acquise mais cela n'arrive pas si souvent et c'est essentiellement la pioche qui provoquera ce retournement de situation.

Et ce n'est pas l'action Union Pacific que chacun prend à tour de rôle jusqu'à épuisement qui vient pimenter le jeu.

Autant l'esthétisme du plateau de jeu ou de la boite m'enchante, autant la phase de pose des liaisons sur le plateau ne me convainc pas davantage. De plus, le jeu souffre d'un gros manque de lisibilité des actions comme du plateau. Moon a fait beaucoup plus simple et passionnant depuis ;)

En conclusion même si le jeu est plutôt bien foutu bien que trop long je n'ai pas vécu de parties épiques.

Je jetterais bien un oeil curieux sur Reibach son petit cousin à cartes. Dans la thématique des trains, je lui préfère Age of steam, Stephenson, les aventuriers du rail, Transeuropa....

Commentaires

Default