Le plus dur c'est le public

C'est plus une histoire qu'un jeu, mais quelle belle histoire. Par essence c'est le jeu le plus renouvelable que je connaisse puisqu’il est totalement impossible d’avoir deux parties qui se ressemblent un tant soit peu ! Pas de hargne, de stratégie retorse ou de coup bas, juste le plaisir de partagée une histoire aux rebondissements incessants. Il est vrai qu’à la fin il y a un gagnant officiel, celui qui termine ses cartes et son objectif, mais il y a surtout autant de gagnants que de joueurs car assurément Il était une fois est jeu qui fait du bien.

Allez, c’est mon jour Jacques Martin ;-)

Ingalls

Commentaires

Default