Ce jeu est sorti le 10 déc. 2009, et a été ajouté en base le 7 sept. 2009 par Monsieur Phal

édition 2009
Par Carl de Visser et Jarratt Gray
Illustré par Joshua Cappel
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 2 éditions

Le plaisir de l'évidence

Voici un jeu élégant qui, plus de dix ans après sa sortie, bénéficie d'une belle réédition (en anglais uniquement à ce jour mais il n'y a pas de texte sur le matériel et les traductions des règles, toilettées par rapport à la première édition, sont disponibles sur le site de l'éditeur).

Un peu noyé sous l'avalanche de nouveautés, Endeavor garde pourtant une place dans le coeur et la ludothèque de nombreux joueurs. Il marie en effet des règles simples à des choix tactiques forts pour des parties dépassant à peine l'heure de jeu. Il est excellent à quatre ou cinq joueurs, très bon à trois et honorable à deux (avec un joueur fictif).

Le jeu est accessible à tous types de joueurs un peu habitués. Il propose une montée en puissance en sept tours de jeu. Les 3/4 premiers tours, rapides, permettent aux novices de se familiariser avec les mécanismes et d'optimiser leur fin de partie. Le jeu n'est pas punitif car quelques soient vos choix initiaux vous terminerez avec un score correct et pourrez envisager une meilleure partie suivante. J'y ai fait jouer des joueurs très peu expérimentés, en les guidant un peu, et ils ont apprécié l'expérience. Ce jeu ne dégoute pas ceux qui perdent et c'est une énorme qualité.

De prime abord on pourrait penser que le renouvellement du jeu est faible car les options sont limitées (offre en bâtiments identique d'une partie sur l'autre, pistes de progressions identiques, pas d'asymétrie au démarrage) et pourtant la répartition des jetons sur le plateau, seule réelle variable, garantit des scénarios très différentes.
Le profil des joueurs modifie également les fins de parties, plus ou moins agressives (mais ce n'est pas un jeu d'affrontement).
Nous sommes ici avec un jeu de gestion (les 2/3 de votre score final sont issus de la gestion de votre plateau individuel) harmonieusement matiné de placement/déploiement.

Le thème est peu présent mais le développement sur le plateau central donne du corps au jeu et l'empêche de n'être qu'un jeu de comptable.
Quand on est habitué aux jeux experts aux règles boursouflées sortis ces dernières années on est surpris par l'élégance et la sobriété d'Endeavor. Cette simplicité vous permet de maitriser les mécaniques dès la première partie et de vous consacrer à vos choix tactiques lors des parties suivantes sans retour aux règles, sans avoir peur d'oublier les conséquences en cascade de telle ou telle action. A l'heure où peu de joueurs consacrent plus de cinq parties à un même jeu, Endeavor vous permet de profiter vraiment du Jeu.
De même si vous ne sortez pas le jeu pendant quelques mois/années vous n'aurez pas de difficulté à retrouver les règles (du niveau d'un Goa ou Notre Dame).

Si vous ne le connaissez pas vous avez trois options pour l'acquérir:
- acheter l'édition initiale française graphiquement moins attrayante mais qui fonctionne parfaitement;
- acheter l'édition récente "Age of Sail" avec du matériel plus agréable (et un super système de rangement) disposant de nouvelles extensions pour varier les parties. Edition trouvable dans les boutiques qui font de l'import, pour une soixantaine d'euros;
- acheter l'édition "Kickstarter", difficilement trouvable, hors de prix et qui propose une débauche de matériel uniquement utilisable avec les extensions (à l'exception de jetons en bois qui remplacent les jetons en cartons).

Si la troisième option me semble à réserver aux collectionneurs, les deux premières sont bonnes pour les joueurs classiques. Tout dépend de votre budget.

Les extensions proposées dans la nouvelle édition "Age of Sail" sont intéressantes car elles modifient un peu les parties sans alourdir le jeu mais elles ne s'imposent que si vous avez déjà fait plusieurs parties du jeu de base qui propose déjà un bon challenge. De même si vous incorporez souvent à votre table de nouveaux joueurs, les extensions ne semblent pas indispensables.

Un jeu facile à sortir, facile à jouer, pas simple à maitriser. Si vous jouez essentiellement à 4 ou 5 joueurs il a surement sa place dans votre ludothèque, sinon il mérite au moins votre intérêt.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default