Ce jeu est sorti le 26 avr. 2003, et a été ajouté en base le 22 janv. 2003 par Monsieur Phal

édition 2003
Par Bruno Faidutti et Serge Laget
Illustré par Emmanuel Roudier et Julien Delval
Édité par Days of Wonder
Distribué par Asmodée

Standalone 1 extension 3 éditions

Le non de la rose

Comme déjà souligné, Mystère à l'Abbaye est une actualisation de Cluedo.
Seuls quelques éléments changent comme le milieu dans lequel les joueurs vont évoluer, l'époque et des événements sous forme de cartes ainsi qu'une clochette pour bien accentuer le côté monastique.
Le système de déduction reste le même...et n'est pas forcément sauvé par les situations imprévisibles qui se déroulent au monastère.
Le jeu, assez répétitif, devient vite directif, puisque l'on cherche à produire quelque chose qui va faire avancer l'enquête en faisant exactement les mêmes choses et en allant au même endroit...
Certaines cartes sont puissantes et servent bien l'intérêt personnel tandis que d'autres n'apportent pas le secours escompté ou aident l'intérêt général!
Subir l'aléatoire alors que nous devrions avoir les pleins pouvoirs pour trouver l'assassin est particulièrement ennuyant!
Et la clochette, aah, la clochette, ce petit objet grossier, mal ouvragé, qui rallonge la durée du jeu déjà bien longue, si l'on oublie de la sonner (y manquerait plus de dire crapette! et on y est...) et qui punit le moine innocent qui doit privilégier les offices divins plutôt que la justice humaine.
Sans compter l'ingénieuse idée de faire voeu de silence...autant jouer tout seul si tout le monde se tait, encore un élément qui fait style mais qui n'apporte pas grand chose au jeu.
En plus quand une question est posée la réponse (même si ce n'est pas précisé dans la règle) est dite à voix haute.
Voilà une chose bien illogique si quelqu'un se trouve à un autre endroit du plateau il l'entend quand même! C'est la femme de Steve Austin! si tout le monde en profite à quoi bon être en présence des autres? autant donner la réponse qui finit forcément par oui ou par non sur des cartes que l'on montre comme à Cluedo!
Et surtout, chose qui ne devrait pas exister, tout le monde trouve quasiment en même temps et c'est à celui qui sera le plus près de l'abbé qui aura voix au chapitre.
Quel intérêt? Il faut pouvoir brouiller les pistes, faire tomber les autres dans le panneau et révéler le coupable sous les yeux ébahis de frères déconcertés par la découverte de la vérité.
Transmettre des indices à l'abbé (barbu, maigre etc...) même s'il tient le plus souvent du hasard est amusant...quoique, si le coupable est découvert par un moine qui a raconté n'importe quoi ça lui joue des tours!
Un jeu pas indispensable, bien que plus intéressant que le Cluedo.
Et plus fort que le Cluedo: Kill Doctor Lucky! Je l'ai fait essayer à un enfant de 10 ans, il ne jure que par lui maintenant et ne veut plus de son Cluedo!
Mais peut-être y reviendra-t-il en passant par l'abbaye!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default